Mardi 18 juin 2019
Barcelone
Barcelone
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

MAMANS BARCELONE – Rencontre avec Valérie, mère de famille, blogueuse... et plein de bons plans à partager

Par Lepetitjournal Barcelone | Publié le 27/05/2014 à 22:00 | Mis à jour le 28/05/2014 à 04:01

Originaire du Mans dans la Sarthe, Valérie Pincon est une jeune trentenaire, auparavant expatriée en Irlande, qui vit désormais avec son conjoint italien à Barcelone. Et depuis 2 ans, Valérie est maman d'une petit Elisa. Du fait des nombreuses interrogations qui surviennent à l'arrivée d'un enfant, Valérie est à l'initiative d'une page Facebook et désormais d'un blog, qui relaient les activités pour les enfants de 0 à 3 ans sur Barcelone. Fortement utile et conseillé ! 

C'est pour éviter de tomber dans l'isolement en devenant mère à l'étranger, que Valérie (photo lepetitjournal.com) a créé en décembre 2012 la page Facebook Mamans à Barcelone : "Quand j'ai eu Elisa, je me suis retrouvée un peu seule dans ce monde des mamans. Et parce que ni mon mari -qui est italien- ni moi-même n'avons de famille ici, et qu'aucun de nos amis ne sont encore parents, j'ai souhaité aller à la rencontre d'autres mamans. Au début, j'ai fait du yoga pour les mamans et leurs enfants, puis je me dis que je devais rechercher la communauté française sur Barcelone", explique-t-elle. Son objectif depuis quelques temps est aussi qu'Elisa s'initie au français en rencontrant des enfants, et n'apprenne pas la langue de Molière seulement avec sa maman.

Devenir maman à l'étranger : vaincre l'isolement
Quant on lui demande quelle est son expérience de maman expatriée, Valérie souligne les différences avec ses amies de l'Hexagone : "Les personnes qui sont restées en France ont déjà un cercle avec les amis du lycée, la famille, alors qu'ici c'est plus difficile de se créer un environnement, et d'autant plus en français. Si j'étais restée en France, je n'aurais peut-être pas eu ce besoin, je n'aurais pas cherché des activités en français sur Internet". Et d'ajouter que le fait d'être dans une grande ville comme Barcelone oblige "à se forcer à aller vers les gens car en ville on est d'autant plus individuel". Son blog aussi est venu résoudre un besoin personnel. Il lui permet en outre de faire des recommandations d'activités pour les enfants en bas-âge. "J'aime bien aller à des spectacles avec Elisa, mais par contre pour trouver des activités pour les 0-3 ans, c'est assez difficile. Du coup j'ai décidé de créer un agenda hebdomadaire adapté à cette tranche d'âge", commente Valérie. Ils sont désormais 188 membres à la suivre sur les réseaux sociaux. Pour autant la jeune blogueuse avoue que cela reste assez difficile de se réunir entre mamans, "parce qu'on a des plannings chargés... Auparavant j'organisais des rencontres dans la semaine, mais les mamans sont généralement indisponibles. Maintenant on essaye le vendredi ou le samedi". D'ailleurs vendredi 23 mai, elles étaient cinq à se rencontrer, pour parler français avec leurs enfants.

maman barceloneUne alternative au système scolaire français à l'étranger ?
A la différence de Madrid où l'on peut trouver "au moins trois crèches bilingues franco-espagnoles", Valérie juge qu'à Barcelone le choix est assez limité. D'ailleurs l'an prochain, Elisa aura 3 ans et elle pourra rentrer en maternelle au lycée français de Barcelone, ou encore à l'école Ferdinand Lesseps. Quant on demande à sa maman si elle compte l'inscrire dans l'une des deux institutions, la réponse est pourtant négative : "Pour le Lycée français, il faudrait déménager et  Lesseps c'est très cher. J'ai d'ailleurs fait le calcul en comptant les frais de scolarité, la cantine et les livres : par mois il faut compter 700 à 800 euros. Pour la bourse, comme mon mari et moi travaillons et avons seulement Elisa, on n'y a pas droit", argumente Valérie. Du coup Mamans à Barcelone c'est aussi une opportunité pour que des enfants francophones puissent se rencontrer en dehors du système scolaire. Mais pas uniquement. Valérie est en effet devenue un véritable relai pour de nombreuses autres mamans qui l'interrogent par messages privés à partir de sa page Facebook : "J'ai pas mal de personnes qui me demandant des informations, surtout au niveau des crèches", confirme-t-elle.

Et demain, que deviendra Mamans à Barcelone ?
Elisa grandit, et les besoins de Valérie changent tout aussi. Cette maman active sur la Toile se lance de nouveaux challenges. Valérie a remarqué que de nombreuses personnes sont à la recherche de services en français sur Barcelone, elle envisage créer d'ici peu sur son blog un annuaire made in France, regroupant les adresses de professionnels francophones établis dans la capitale catalane... A suivre...

Léa JOURDAN (www.lepetitjournal.com - Espagne) Mercredi 28 mai 2014
Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite !
Suivez nous sur Facebook et sur Twitter



Plus d'informations :
https://www.facebook.com/MamansBarcelone?fref=ts
http://mamansbarcelone.wordpress.com

0 Commentaire (s)Réagir

Communauté

LEPETITJOURNAL.COM

Participez à notre enquête lecteurs (et gagnez un voyage)

Vous êtes de plus en plus nombreux à consulter lepetitjournal.com. Afin d’apprendre à mieux vous connaître, nous vous proposons de répondre à notre enquête lecteurs et peut-être gagner un voyage

Vivre à Barcelone

Madrid Appercu
TRIBUNE

L'Espagne sans clichés - S’intégrer sans peur et sans reproche

Il est difficile de faire preuve de plus d’incohérence qu’en vivant dans un pays que l’on critique. C’est ce qui arrive à de nombreux expatriés qui ne savent pas s’adapter à une autre culture.

Expat Mag

HISTOIRE

Les premiers pas sur la Lune: le récit de l'AFP le 21 juillet 1969

Il est 22H56 au centre spatial de la Nasa de Houston ce dimanche 20 juillet 1969 quand Neil Armstrong pose le pied sur la Lune. Pour couvrir l'événement, l'AFP a dépêché sur place plusieurs envoyés sp

Sur le même sujet