Anne Fornier : des risques environnementaux à la santé

Par Francis Mateo | Publié le 01/08/2022 à 09:49 | Mis à jour le 01/08/2022 à 09:55
Photo : DR
Anne Fornier, volcanologue à Barcelone

La célèbre volcanologue française - qui a créé la Volcano Active Foundation à Barcelone - rejoint l'observatoire Kosma comme membre fondateur. Ce nouveau réseau international de recherche, initié dans la capitale catalane, a pour but de mettre à jour les maladies et autres conséquences sur la santé des désordres environnementaux. Notamment dans le cadre du changement climatique.

 


La Volcano Active Fondation est née à Barcelone avec la volonté de sensibiliser les populations sur la prévention des risques liés aux activités volcaniques (et pas seulement aux éruptions!). Anne Fornier, qui a créé et anime cette fondation, est ainsi devenue un référent international dans ce domaine. Aujourd'hui, son champ d'action s'élargit à la prévention des conséquences sur la santé de cette activité volcanique, mais également de tous les désordres environnementaux, notamment liés au changement climatique. La volcanologue française rejoint ainsi – en tant que membre fondateur - l'équipe du Kosma Observatory, également initié à Barcelone. Deux chercheurs et médecins sont à l'origine de cet observatoire : Carole Conforti, de l'institut de recherche de l'hôpital Vall d'Hébron, et Paula Sol Ventura Wichner, responsable d'un service pédiatrie et endocrinologie. La création de Kosma Observatory part du constat que la recherche s'intéresse beaucoup - et à juste titre - aux impacts environnementaux de l'activité humaine, mais qu'il y a peu d'études scientifiques sur les conséquences de ces changements environnementaux sur notre santé. Ou, lorsqu'elles existent, ces études restent confidentielles, cantonnées à un cercle de spécialistes, alors que ces travaux concernent le grand public. Kosma Observatory va donc coordonner cette recherche à travers six thématiques environnementales, parmi lesquelles : l'urbanisme, la digitalisation, et la biodiversité. Cette dernière étant supervisée par Anne Fornier (avec l'appui d'une juriste). 


Premier congrès du Kosma Observatory, à l'automne à Barcelone

Dans ce secteur de la biodiversité, certaines répercussions du changement climatique sont criantes, à commencer par la sécheresse qui appauvrit les sols, donc les cultures, les aliments... et aggrave la malnutrition. Mais il y a aussi des conséquences moins visibles, et de fait quasiment ignorées. "Le volcanisme est une science particulièrement intéressante en ce sens", explique Anne Fornier, "car au-delà des risques visibles sur les populations, l'activité volcanique peut avoir des conséquences directes sur la santé des individus qui vivent dans ces zones". Soit quelque 500 millions de personnes ! La volcanologue donne l'exemple des émanations de radon, un gaz naturellement radioactif typique des sols volcaniques, inodore et incolore, qui se répand généralement dans l'atmosphère sans conséquence, mais qui reste parfois confiné sous des zones d'habitation, et dont les émanations augmentent sensiblement les risques de cancers. "Nous avons également pu observer des cas de contamination de l'eau par ces gaz dans les zones volcaniques, comme par exemple en Éthiopie, avec un impact direct sur la santé puisque cette pollution est la cause de nombreux cas de dégénérescence pathologique des os", ajoute la volcanologue. Le changement climatique, qui influence à la fois les mouvements de populations et les modifications de la biodiversité, est une source importante - et jusqu'à présent méconnue - de ces troubles sur la santé, parfois très graves. D'où l'importance du premier congrès du Kosma Observatory, qui se tiendra à l'automne à Barcelone. Un premier pas pour une prise de conscience des conséquences du changement environnemental sur notre santé.

Sur le même sujet
francis mateo

Francis Mateo

Journaliste spécialisé en économie et tourisme, correspondant pour lepetitjournal.com en Catalogne, Francis Mateo est également directeur des éditions Barnanews.com (Barcelone).
0 Commentaire (s) Réagir
À lire sur votre édition locale