Samedi 25 janvier 2020
Barcelone
Barcelone
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

ANIMAUX – La Barcelone des compagnons à quatre pattes

Par Lepetitjournal Barcelone | Publié le 18/06/2015 à 22:00 | Mis à jour le 06/01/2018 à 15:28

Nos compagnons à poils, et plus particulièrement les chiens, sont de véritables membres de la famille. Ils accompagnent leur maitres en toutes circonstances et partagent avec eux leurs expéditions, leurs joies et leurs peines. Mais dans une ville comme Barcelone, il faut savoir suivre certaines règles de conduite pour que l'animal puisse vivre heureux, tout en respectant la législation établie pour la vie en communauté.  Petit guide pratique de la vie barcelonaise avec Médor.

Selon la dernière étude de l'association de fabricants d'aliments pour animaux domestiques, on compterait 5400000 chiens dans les foyers espagnols. Encore une fois, chaque communauté autonome est libre de la législation à faire appliquer quant aux horaires  et lieux de sorties possibles dans les villes. En tant que seconde ville d'Espagne, Barcelone tente de proposer des solutions d'espaces pour les animaux de compagnie, tout en préservant la ville et le tourisme. Patrícia Oller, représentante du Partido Animalista de la ville, expliquait dans une interview à ElMundo durant la campagne électorale que "La Catalogne est très avancée en  termes de législation animale si on la compare au reste de l'Espagne. Néanmoins, nous sommes encore à des années lumière de pays comme l'Allemagne ou la Hollande sur ces sujets". L'activiste déplorait alors une décision de la mairie qui interdit strictement l'accès à la plage avec un chien du mois de juin au mois d'octobre, et cela quelque soit l'heure.

(Photo CC G.Gama) 

Les "pipicans " et les parcs pour les sorties quotidiennes

De son côté la ville de Barcelone avait lancé en avril un projet de construction afin de développer les espaces dédiés à la promenade des chiens. Jordi Martí, qui était alors le conseiller municipal de Présidence et de Territoire de l'ancienne Mairie avait annoncé au Collège des vétérinaires à cette époque la volonté de créer "de grandes aires pour les chiens de 700 mètres carrés dans chaque district, ainsi que 80 zones de 150 à 700 m2. La ville comptera alors 54000 mètres carrés destinés aux chiens".  

Les Barcelonais à quatre pattes peuvent être lâchés librement dans les espaces qui leur sont réservés, ces fameux "pipicans", des espaces clôturés à l'intérieur même des jardins publics. En dehors de ces espaces réservés, les chiens peuvent être promenés à n'importe quelle heure dans les parcs à Barcelone, tant qu'ils sont tenus en laisse. Ce qui est un grand privilège en Espagne. En effet, dans d'autres villes les canidés n'ont pas cette chance, et leurs sorties dans les parcs sont légalement restreintes à des horaires particuliers.  Mais il n'y a pas d'excuses pour aller faire faire du sport à son animal. Rappelons que selon une toute récente étude de l'association EFE Verde, 40% des chiens en Espagne sont en situation de surpoids.

Déclaration de l'animal

La réglementation de la ville oblige tous les propriétaires de chiens, chats, furets et autres animaux sauvages en captivité à les déclarer au Registre de recensement des animaux. Pour cela, les chiens et chats doivent être équipés d'une micropuce électronique permettant leur identification, ainsi que des documents officiels que vous délivreront les vétérinaires avec le carnet de vaccination après avoir mis l'animal à jour de ses vaccins.

Le chien dans les transports en communs

Les chiens guides de personnes malvoyantes ou malentendantes et les chiens qui accompagnent les services de sécurité sont autorisés sans limitations dans tous les transports en communs. Pour les autres,  la règle diffère selon le mode de transport choisi. Dans les autobus de la ville, seuls les chiens "toy", de petite taille et de moins de 10 kilos, sont autorisés.

Dans le métro, les chiens sont acceptés sous certaines conditions. Un seul animal est autorisé par personne, et il doit être tenu en laisse et porter une muselière de l'entrée à la sortie de la station de métro. L'accès avec un chien n'est pas autorisé aux heures de forte affluence, c'est-à-dire de 7h à 9h30 et de 17h à 19h les jours ouvrés, du 11 septembre au 24 juin. A l'exception des tout petits chiens ou des chats qui peuvent vous accompagner dans leur cage de transport. Les weekends et les jours fériés en revanche il n'existe pas de restriction horaire. Pas de limitation non plus durant la période allant du 24 juin au 11 septembre.

Dans le Tranvia qui relie les deux côtés de la ville, les chiens ne sont pas autorisés. A l'exception des chiens guides d'aveugles, des chiens de sécurité et des petits chiens transportés en cage de transport.

Dans les Ferrocarrils, les chiens peuvent voyager avec vous (tant que l'affluence le permet) s'ils portent une muselière et sont tenus en laisse près de vous.

Le taxi des toutous

Prendre un taxi avec son animal n'est pas évident non plus. Le chauffeur est libre de refuser votre chien. En revanche, il existe des taxis spécifiquement dédiés aux transports d'animaux domestiques. Des entreprises comme Taxi Animals  ou ChoferMascotas par exemple, se chargent de transporter votre animal dans leurs véhicules adaptés. Ces taxis très spéciaux effectuent des trajets chez le vétérinaire pour vous, ou bien acheminent votre chien jusqu'à votre résidence secondaire.

Le cas des chiens dangereux

Certaines races de chiens sont soumises à une législation très stricte. Les chiens de type dit dangereux sont les animaux appartenant aux races ou issus du croisement de : American Staffordshire Terrier, Staffordshire Bull Terrier, Dogue de Mallorque, Fila Brasileiro, Dogue des Canaries, Bullmastiff, American Pitbull Terrier, Rottweiler, Dogue de Bordeaux, Tosa Inu, Matin Napolitain Dogue argentin et Doberman.

Pour posséder l'un de ces chiens, il vous faudra obligatoirement demander une licence administrative auprès de la Mairie. Cette autorisation n'est délivrée qu'aux personnes majeures, sans antécédents pénaux graves, et présentant l'aptitude psychologique nécessaire.  La licence vous coutera 59,11 euros, et elle est à renouveler tous les cinq ans. De plus, pour se balader dans les lieux publics, le chien devra toujours être accompagné de la personne autorisée par la licence, tenu en laisse à moins de deux mètres et toujours avec une muselière.

Sites web d'intérêt :

DePerrus (http://deperrus.com/index.php#.VYLfNs5wBGg) : site regroupant tous les lieux où ils est possible d'aller avec son chien en Catalogne, ainsi que des conseils pratiques.

Senor Perro (http://www.srperro.com/consejos) : un site web qui recense les procédures administratives, des conseils pratiques ainsi que des articles spécifiques, en fonction de la région où vous vivez

 

Perrine LAFFON (lepetitjournal.com ? Espagne) Vendredi 19 juin 2015

 

0 Commentaire (s)Réagir

Expat Mag

EXPO

Les expositions à ne pas manquer en France en 2020

Vous avez prévu un séjour en France en 2020 et vous avez envie d’en profiter pour faire des expos ? On a sélectionné pour vous les évènements culturels à ne pas manquer à Paris et en province

Sur le même sujet