Jeudi 24 mai 2018
Barcelone
Barcelone
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

URBANISME - La Torre Agbar, nouvelle icône de Barcelone

Par Lepetitjournal Barcelone | Publié le 20/09/2005 à 00:00 | Mis à jour le 09/01/2018 à 12:00

Longtemps sujette à interrogations en raison de sa forme phallique, la Torre Agbar se révèle être selon son architecte Jean Nouvel, un véritable symbole urbanistique de la ville. Vendredi dernier, les Rois d'Espagne sont venus l'inaugurer et ainsi saluer les 600 employés de Aguas de Barcelona, installés dans les locaux depuis juillet dernier

La Torre Agbar, rouge pour la terre volcanique et bleue pour le ciel de Barcelone (Photo : Mairie de Barcelone)

Après avoir réalisé, au cours de la semaine, les premiers essais d'illuminations, la Torre Agbar dessinée par l'architecte Jean Nouvel, a étéinaugurée vendredi dernier àBarcelone. Les Rois d'Espagne étaient présents pour l'événement, ainsi que 250 invités de la vie politique et sociale catalane. La fameuse Tour avait beaucoup fait parler d'elle depuis sa construction en mars 2001, en raison de sa forme phallique, laissant cours àla libre imagination de chacun. Elle s'est rélèlée inspirée de l'architecture organique de Gaudi et des montagnes de Montserrat. Avec ses 50.000 m2 de construction, 25.000 m3 de béton et 250.000 kg d'acier, cet immense obus, plantéau milieu d'un carrefour, a en effet étéconstruit selon une architecture bioclimatique. Elle est donc respectueuse de l'environnement, avec des matériaux recyclables, isolants, non polluants et incorporant l'utilisation d'énergies renouvelables.
Troisième tour la plus élevée de Barcelone et septième d'Espagne
Il s'agit de deux cylindres superposés. Celui de l'intérieur, est l'immeuble proprement dit, qui accueille les 32 étages sans colonnes et totalement diaphanes, recouvert au sommet d'une coupole transparrente. D'autre part, le cylindre extérieur constitue la peau du gratte-ciel, forméde 4.400 fenêtres et de 59.619 lames de verre, disposées de façon àcapter la lumière solaire àchaque étage. Certaines sont claires, d'autres opaques et s'illuminent une fois la nuit tombée passant du rouge vif au bleu intense.
L'effet recherchépar l'architecte Jean Nouvel est celui d'un geyser émanant de la terre volcanique pour atteindre le ciel bleu de Barcelone. C'est d'ailleurs pour cette raison que la tour émerge d'une fosse d'eau et est entourée d'un petit jardin qui simule ainsi ce paysage.
Avec ces 142 mètres, elle devient le troisième gratte ciel le plus haut de Barcelone, après la Tour Mapfre et l'hôtel Arts, situés sur le port Olympique.
Depuis la fin de sa construction en juin 2005, les 600 employés de Aguas de Barcelona (groupe Agbar) ont le privilège d'occuper les lieux. La compagnie a en effet louéla Tour pour 20 ans, renouvelables dix ans, avec la possibilitéd'acheter -au groupe immobilier Layetana - l'heureux propriétaire de cette ?uvre d'art.
Gaelle STEVANT. (LPJ) 18 septembre 2005

Pour plus d'infos
www.torreagbar.com
www.jeannouvel.es
http://www.layetana.com/torreagbar/cs_agbar.htm

0 CommentairesRéagir

Actualités

Valence Appercu
POLITIQUE

Caso Gürtel – Verdict sans précédent pour les accusés et le PP

C’est la fin d’une affaire qui a terni l’image de la Comunitat Valenciana ces dernières années. La « Trama Gürtel » a connu ce jeudi matin son épilogue en distribuant plus de 350 années de prisons.

Que faire à Barcelone ?

CINÉ

Cycle de cinéma "Revolución, je t'aime": l’année 68 au grand écran 

Ce mardi, à 20h, le cycle de cinéma "Revolución, je t’aime" inaugure ses projections : 12 sessions qui présenteront à Barcelone 43 films qui abordent le thème de l’année 1968 et ses révoltes sociales.

Sur le même sujet