Mercredi 17 juillet 2019
Barcelone
Barcelone
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Un projet fou pour les Trois Cheminées (Sant Adrià del Besós)

Par Arthur Diaz | Publié le 24/06/2019 à 13:34 | Mis à jour le 24/06/2019 à 13:47
Photo : CC BY-SA 2.0 MARIA ROSA FERRE https://www.flickr.com/photos/54943216@N08/9392556598
Sant Adrià de Besòs

Un promoteur égyptien a pour objectif de transformer la vieille centrale électrique en un grand centre culturel reliant l’Europe et l’Afrique. L’immense complexe situé à Sant Adrià del Besós, entre Barcelone et Badalone, pourrait entre autres être un lieu de recherche et de coopération internationale. 


Le promoteur immobilier Amlaak compte bien mettre la main sur l’édifice. Il a présenté cette semaine aux médias son projet de transformer cet immense complexe en un centre de réflexion contemporain, d’innovations, ouvert à la recherche et aux universités. La structure pourrait accueillir des organismes qui luttent pour les droits humains, un moyen "d’établir un dialogue entre les civilisations méditerranéennes, éliminer les conflits et assurer la paix". Le projet donnerait naissance à la maison internationale africaine de la méditerranée, placée sous l’égide de l’ONU. Toutes propositions de loisirs nocturnes ont été écartées. Une chose est sûre, le projet de rénovation de l’édifice sera un projet lié à la culture et à la recherche. 

Pour ce faire, le promoteur égyptien ferait appel à l’architecte catalan Alonso Balaguer. Ce dernier veut mettre en œuvre une pyramide de verre qui s’entrecroiserait avec les trois tours. Cette pyramide, qui rappelerait celle du Louvre, serait surtout une façon d'évoquer les trois pyramides de Gizeh, tandis que la hauteur des cheminées rappellerait le phare d’Alexandrie. Fantasme ou réalité ? Quoi qu’il en soit, le projet doit obtenir l’accord de différentes institutions : le département des territoires et du développement durable de la Generalitat, mais également le feu vert des sociétés privées Metrovacesa et Endesa qui possèdent 69,1% de la centrale thermique. Si le projet venait à être validé, cela impliquerait un investissement de plus de 700 millions d’euros.


Un édifice historique

Si le site à plus d’un siècle, les trois cheminées ont elles été construites en 1972, et terminées en 1976. Le complexe comprend un terrain en front de mer de 32 hectares et abrite 17.000 m2 d’usine. De quoi attirer les promoteurs. Les cheminées mesurent 200m, qui en fait un des édifices les plus hauts d’Espagne et de Catalogne. Néanmoins, la centrale n’est plus en activité depuis 2011. Par son fort caractère historique et culturel en Catalogne, elle a été déclarée en 2016 "bien culturel d’intérêt local", en vue d’être conservée. Tous les groupes municipaux ont voté en faveur de cette initiative en vue de protéger l’édifice, sauf le PP. Un document argumentait dans El País en 2016 que les cheminées "représentent le plus grand changement technologique graduel et successif qui ait jamais eu lieu dans un seul site de production d’électricité de 1913 à nos jours".

Nous vous recommandons

arthur diaz

Arthur Diaz

Jeune journaliste partagé entre la France, le Canada et l’Espagne. Arthur est passionné par la politique. Motivé et polyvalent, il a déjà travaillé pour la télévision québécoise.
0 Commentaire (s)Réagir

Vivre à Barcelone

IMMOBILIER

Un air méditerranéen au cœur de Pedralbes

Barcelone fait toujours rêver et continue d’attirer de nouveaux résidents étrangers qui voient en elle une ville cosmopolite avec un excellent climat, où il fait bon vivre.

Expat Mag

Tokyo Appercu
POLITIQUE

Japon : élections à la chambre des conseillers

Le 21 juillet prochain se tiendront au Japon les élections de la chambre des conseillers qui verront se renouveler la moitié des sièges de l’assemblée (dans trois ans pour l’autre moitié).

Sur le même sujet