SÉANCE DE RATTRAPAGE - Que s'est-il passé à Barcelone pendant les vacances?

Par Perrine Laffon | Publié le 28/08/2022 à 09:45 | Mis à jour le 28/08/2022 à 09:55
Photo : Turespaña
L'emblématique bâtiment de La Pedrera à Barcelone

Les vacances d'été se terminent! Vous étiez déconnecté des actualités durant la pause estivale? Lepetitjournal.com propose un rappel des informations à retenir de l'été 2022 à Barcelone

 

TRANSPORTS – Baisse des titres de train

À partir du 1er septembre 2022, les prix des transports publics urbains de Barcelone seront réduits de 50%. La carte T-USUAL (abonnement mensuel voyages illimités) passera de 40 euros (pour 1 seule zone) à 20 euros ; la carte T-CASUAL (10 trajets unipersonnels) passera de 11,35 euros à  5,68 euros. La carte T-JOVE (abonnement trimestriel pour les moins de 25 ans) passera de 80 euros actuellement à 40 euros en septembre. Enfin, un billet simple pour un seul trajet ne coûtera plus que 1,20 euros au lieu des 2,40 euros actuellement.

TOURISME – Hausse de la "tourismophobie"

Après deux ans de pandémie durant lesquels les visiteurs étrangers se sont fait très rares, Barcelone a retrouvé cet été sont attractivité habituelle. Les touristes étaient nombreux à avoir choisi la capitale catalane afin de passer leurs vacances. Ce retour du tourisme de masse est parfois difficile à supporter pour les habitants qui avaient retrouvé le calme et avaient pu se rapproprier leur ville sur les 24 derniers mois. Cette vague touristique, si elle a très bien été accueillie par les restaurateurs, a en revanche suscité une vague de rejet de la part d'une partie de la population. Des inscriptions "Tourist Go home" bien visibles sur les murs se sont multipliées dans certains quartiers de la ville, pour faire passer un message peu accueillant mais très clair. Plus récemment, un bus touristique de la ville a été attaqué : il a reçu un projectile qui a brisé une vitre du bus lors de son passage devant la Sagrada Familia. Aucun visiteur n'a été blessé.

GLÓRIES – Les bienfaits de l'ouverture du tunnel

Avant l'été, le Tunnel de Glóries a été inauguré pour permettre de faire passer la circulation automobile sous la nouvelle infrastructure et de libérer de l'espace vert à la surface au niveau de la place de Glóries. Quelques semaines plus tard, les bienfaits de cette installation se font déjà ressentir : l'enfouissement du trafic privé a permis de réduire le niveau de particules polluantes qui ont été enregistrés dans cette zone. Aujourd'hui, les données communiquées par la mairie révèlent des niveaux de NO2 et de PM10 inférieurs de -40% et -13% à ceux enregistrés par la station de pollution de l'air de l'Eixample, qui est la station de référence pour les voies à fort trafic comme la Gran Via. D'autre part, l'ouverture complète du tunnel de Glóries a permis une réduction de 9 décibels de la pollution acoustique dans la zone centrale de la Gran Via.

URBANISME – Lancement des travaux de la "superilla" de l'Eixample

Dans le district de l'Eixample, les travaux d'aménagement de 4 zones vertes pour le projet de "superilla" ont démarré depuis le 16 août. Les travaux affectent les rues de Consell de Cent, Girona, Rocafort et Comte Borrell, où se situeront de nouvelles places.  Le projet de "superilla" de l'Eixample a pour objectif de promouvoir la vie sociale dans la rue, les interconnexions entre habitants et de promouvoir aussi le commerce de proximité. Les aménagements permettront de gagner 58.000 m² d'espace public et de multiplier les espaces verts en cœur de ville.

MÉTRO – Réouverture de la ligne 3

La ligne 3 (couleur verte) du métro de Barcelone, très fréquentée par les usagers, a subi des travaux durant l'été. Les interventions destinées à retirer complètement l'amiante avaient obligé TMB à interrompre le trafic sur cette ligne en plain cœur de ville. La ligne 3 fonctionne à nouveau correctement et sans interruptions. 

GASTRONOMIE – Boycott au foie gras

La mairie de Barcelone a décidé de bannir le foie gras de tous ses repas municipaux. En effet, la municipalité a durement critiqué le procédé de production pour obtenir le foie gras, et la  maltraitance dont souffrent les oies pour l'obtenir. Désormais, ce célèbre met tricolore sera exclu de tous les repas officiels réalisés par la mairie.

perrine laffon

Perrine Laffon

Journaliste et rédactrice web française à Barcelone. Spécialiste de la culture locale et nationale. Suivi de l'actualité catalane, portraits, analyses. Passionnée de voyages et d'Histoire.
0 Commentaire (s) Réagir
À lire sur votre édition locale
À lire sur votre édition internationale