Vendredi 18 octobre 2019
Barcelone
Barcelone
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

RECYCLAGE - Stratégie zéro déchet à Barcelone

Par Lepetitjournal Barcelone | Publié le 28/03/2017 à 22:00 | Mis à jour le 07/01/2018 à 04:39

Malgré le système de récupération des ordures établi dans la capitale de la Catalogne, les chiffres concernant le recyclage ne s'améliorent pas et stagnent. Si le tri sélectif n'est pas encore totalement ancré dans les habitudes des Barcelonais, la mairie cherche à promouvoir ce comportement pour confirmer son engagement environnemental. Zoom sur la situation et les mesures mises en place pour promouvoir le recyclage et en faire une pratique coutumière.

(photo domaine public) Grande métropole européenne, Barcelone a du développer tout un système de récupération des déchets pour que ses rues soient propres, permettant ainsi aux habitants et aux touristes de pouvoir profiter de la ville. En effet, à intervalles régulier, la capitale catalane compte différents types de containers destinés à favoriser le tri sélectif, à partir d'un code couleur : le jaune pour les emballages en plastique, le vert pour le verre, le bleu pour le carton et le papier et le marron pour les déchets organiques. Toutefois, les dernières données concernant le tri sélectif n'affichent pas une amélioration de la situation. En effet, en 2016, 1,8% de déchets supplémentaires ont été générés, situant la quantité moyenne par jour et par habitant à 1,30 kilogramme de déchets. 

La gestion des déchets fait du sur place
Plus qu'une amélioration, on assiste à une stagnation dans la gestion des déchets puisque sur la totalité des détritus, seuls 36% sont recyclés. Ainsi, en 2016, 762.077 tonnes de déchets ont été générées, dont 273.820 ont été triées, soit 2.067 tonnes supplémentaires comparativement à 2015. Toutefois, la quantité totale de déchets étant plus importante en 2016, on s'aperçoit qu'on passe de 36,3% du total triés en 2015 à 35,9% en 2016, donc une faible diminution. Cette relative stagnation n'est pas nouvelle mais dure depuis quatre ans, montrant que finalement le tri sélectif n'est pas encore réellement ancré dans les habitudes des Barcelonais, ou du moins que cela dépend du type de déchets. En effet, on remarque avec les chiffres, que les détritus les plus récupérés sont le verre, représentant 65% du total des déchets récupérés et les emballages (23%). En 2016, 34.910 tonnes de verre ont été recyclées, soit une augmentation de 2,27% par rapport à 2015. Pour les emballages, on assiste à une hausse de 4,8% puisque 20.727 tonnes ont été récupérées. À l'inverse, la récupération des cartons et des papiers a diminué de 4,71% en 2016, ce qui est expliqué par l'augmentation importante de vols dans les containers. Autre type de déchets peu récupérés, les détritus organiques qui ne représentent que 15% du total. C'est également la catégorie connaissant la plus forte stagnation puisque la quantité récupérée est sensiblement la même depuis sept ans. Finalement, les Barcelonais trient différemment leurs déchets, notamment car le tri a été introduit dans les foyers au fur et à mesure, d'abord le verre et en dernier les détritus organiques, ce qui explique ces différences.

Une campagne de sensibilisation de la population
Afin d'améliorer ces données et d'atteindre les objectifs fixés, notamment une quantité de déchets par jour et par personne inférieure à 1,2 kilogramme, la mairie de Barcelone lance une campagne d'éducation, de communication et de sensibilisation de sa population. C'est en effet en travaillant sur les comportements des Barcelonais que la situation pourra s'améliorer car tout part de leur propre gestion des déchets. Il s'agit donc de pousser les habitants de Barcelone à intégrer le tri sélectif dans leur vie quotidienne et d'en faire une habitude, une pratique instinctive. Pour ce faire, la mairie a choisi d'intervenir directement dans les quartiers de la ville, en commençant par ceux de la Barceloneta, de Roquetes, de El Guinardó y Putxer et de Farró. Progressivement, cette campagne devrait s'étendre aux autres districts de Barcelone afin que tous les habitants soient concernés. Très concrètement, huit agents environnementaux (deux par quartier) vont intervenir près des équipements municipaux de tri, notamment les containers. Leur rôle sera de conseiller les Barcelonais et de corriger leurs mauvais comportements (séparer et trier les déchets) afin qu'une quantité plus importante soit recyclée et récupérée. Ils vont agir de manière conjointe avec des entités mais aussi des associations de citoyens, de voisins ou environnementales impliquées dans la gestion des déchets.

Les autres mesures prévues pour développer le tri sélectif et le recyclage
Barcelone s'est fixée des objectifs en matière environnementale et notamment dans la gestion des déchets qu'elle se doit de respecter. Elle s'est notamment engagée dans la Stratégie Zéro Déchet qui prévoit qu'en 2020, 60% du total des détritus soient récupérés et recyclés. En novembre 2016, lors de l'inclusion dans cette stratégie, la ville a établi une liste de dix domaines sur lesquels travailler: mise en place d'un réseau plus important de points verts dans la ville, de nouvelles politiques fiscales favorisant le recyclage ou encore une politique d'exemplarité municipale. En parallèle, la mairie a établi des objectifs plus globaux à atteindre comme la promotion d'une économie circulaire encourageant un nouveau système de production et impulsant une nouvelle culture de consommation faible en déchets. Enfin, elle prévoit également d'implanter un système de gestion favorisant la diminution des détritus.

Clémentine COUZI (www.lepetitjournal.com - Espagne) Mercredi 29 mars 2017
Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite !
Suivez nous sur Facebook et sur Twitter
Téléchargez notre application pour téléphone mobile via Itunes ou via Google Play

1 Commentaire (s)Réagir
Commentaire avatar

Rach lun 24/12/2018 - 08:47

Y a-t'il des organismes indépendants qui vérifient que les déchets triés sont bien traités séparément et non pas jetés à la fin de la chaîne au "tout-venant"

Répondre

Actualités

ALERTE INFO

Grève générale ce 18 octobre en Catalogne

Les deux grandes organisations inter-syndicales catalanes, SCS et IAC, ont convoqué une grève générale en Catalogne ce 18 octobre 2019, pour protester contre la sentence du Tribunal Suprême.

Communauté

Madrid Appercu
INTERVIEW

Marc Cerdan : "Le français a le vent en poupe"

Le Secrétaire Général de la Fondation Alliance Française, en visite à Madrid, a souligné l’augmentation de l’enseignement et de la certification de la langue de Molière en Espagne

Sur le même sujet