Mardi 19 juin 2018
Barcelone
Barcelone
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

L’indépendantiste Anna Gabriel (CUP) se réfugie en Suisse

Par Camille Guil | Publié le 20/02/2018 à 09:29 | Mis à jour le 20/02/2018 à 21:35
Photo : Creative Commons prensa cupnacional
anna gabriel

La militante anticapitaliste indépendantiste catalane Anna Gabriel est allée se réfugier en Suisse, a-t-elle confirmé ce mardi, alors qu’elle est sensée comparaître mercredi pour témoigner devant la Cour Suprême espagnole, qui l’accuse de rébellion et de sédition dans l’affaire du referendum d’autodétermination catalan.

 

Si elle ne s’y rend pas, elle s’expose à une ordonnance d’extradition ou bien à une commission rogatoire. Son avocat juge néanmoins ces possibilités peu probables étant donné que l’Espagne a retiré sa demande dans le cas de Carles Puigdemont, réfugié en Belgique. 

Tandis que Carles Puigdemont et 4 députés de JxCat se sont exilés en Belgique fin 2017, c'est donc en Suisse que la députée de la CUP a pour sa part décidé de se rendre, internationalisant par la même un peu plus la cause indépendantiste. La CUP confirme d'ailleurs qu'en s’exilant, Anna Gabriel a souhaité donner une "dimension internationale à l’instruction menée par la Cour suprême espagnole en contactant à Genève des institutions internationales et des avocats liés à la défense des droits civils et politiques".

Pays non membre de l'Union européenne, la Suisse fait partie de l'espace Schengen. Le refus de l'Espagne de livrer Hervé Falciani aux autorités suisses laisse supposer que le pays helvète pourrait se comporter de même avec Anna Gabriel. 

Nous vous recommandons

3 CommentairesRéagir
Commentaire avatar

Pas mer 21/02/2018 - 14:33

C'est sûr que là-bas elle va pouvoir pratiquer le catalan ! ;-) ;-) ;-) Et "internationaliser le conflit", comme si en Europe et dans le monde il y avait des gens intéressés par la Catalogne, le catalan et les Catalans (le ridicule ne tue plus...) !

Répondre
Commentaire avatar

riquita mer 21/02/2018 - 14:11

Franchement les histoires de Catalogne durent depuis trop longtemps... On ne sait pas finalement qui sont les gens en Belgique qui soutiennent M. Puigdemont, le dessous des cartes, on ne le sait pas. il faut croire qu'il y a des personnes dans l'U.E qui veulent la division des pays en Europe.. Bref, les Espagnols ont raison d'être fermes dans leur unité. On ne connaît pas non plus ce que l'indépendantisme peut apporter de plus à la Catalogne ? Personnellement, j'ai du mal à comprendre pourquoi dans chaque autonomie, les fonctionnaires doivent obligatoirement maîtriser la langue de leur autonomie pour enseigner. Ainsi un Andalou,un basque ne peut pas enseigner dans une autre autonomie que la leur? C'est franchement regrettable pour l'égalité et l'unité d'un pays , non?

Répondre
Commentaire avatar

Cegera mer 21/02/2018 - 14:53

L union de l Europe avec l argent de Georges soros non merci

Répondre

Vivre à Barcelone

#MAVIEDEXPAT

Une nuit blanche à Barcelone

La capitale catalane est mondialement connue pour l’effervescence de sa vie nocturne. Des fêtards du monde entier côtoient les locaux pour sortir dans les nombreux bars, restaurants et boîtes de nuit.

Sur le même sujet