Mercredi 2 décembre 2020
Barcelone
Barcelone

Le monde du sport s'essouffle en Espagne

Par Perrine Laffon | Publié le 22/10/2020 à 13:05 | Mis à jour le 23/10/2020 à 10:00
Photo : Austris Augusts
sport espagne covid

De nombreux professionnels du secteur ont mis la clé sous la porte, et les marques internationales procèdent à des coupures budgétaires en Espagne.

La crise sanitaire du Coronavirus a impacté très fortement le secteur du sport, l'une des activités les plus touchées après l'hôtellerie et le tourisme. Les activités structurées (salles de sports et clubs), qui ont dû cesser de fonctionner normalement, représentent 1,44% du PIB et 1,50% de l'emploi espagnol. Dans certaines régions comme en Catalogne, l'impact économique de ce secteur représente même 2,6% du PIB local. 

Les salles et les clubs en crise

Les professionnels du secteur du sport, coaches sportifs et responsables de salles de sport et de fitness ont dû brutalement fermer leurs portes au mois de mars, et n'ont pu rouvrir qu'à partir de cet été, sous certaines conditions strictes de réorganisation de l'espace et de limites d'affluence. Selon les données de l'Association du sport espagnol, entre 30.000 et 40.000 emplois directs se sont vus affectés, et les pertes se sont élevées à 40% pour le secteur des clubs de sport, dont 70% des employés ont été concernés par une ERTE durant plusieurs mois. Pour le Président de l'Union des fédérations sportives de Catalogne (UFEC), l'impact économique de la crise du Covid-19 sur le secteur des salles de sport devrait s'élever au moins à 60% cette année. 

En parallèle, les fabricants d'équipement sportifs ont eux pu profiter de la situation : les ventes de matériel de sport ont augmenté durant le confinement, et  sur les derniers mois, on constate une forte hausse des ventes de vêtements confortables et de détente, principalement vendus par les marques de sport. Poussées par le télétravail, les ventes de ce type d'articles représentent désormais 55% du marché espagnol des articles de sport. 

Les multinationales resserrent les budgets

En conséquence de la crise sanitaire du Coronavirus, les grandes marques de sport internationales ont décidé de réaliser des coupes budgétaires, en reconcentrant leurs structures sur le territoire national et en réduisant leurs effectifs à l'étranger. Ainsi, les réductions commencent à se mettre en place en Espagne : le géant américain Nike a annoncé un plan de restructuration qui pourrait supprimer 10% de ses effectifs en Europe. Son concurrent Adidas semblerait lui aussi étudier d'éventuelles coupures en Espagne selon le magazine spécialisé Modaes, même si aucun chiffre n'a encore été communiqué. La marque Under Amour a quant à elle fermé tous ses bureaux en Espagne (comme dans d'autres pays européens) pour concentrer ses équipes à Amsterdam. Autre exemple avec la marque Columbia Sportswear qui procède également à une restructuration en Europe pour gérer les grands comptes en dehors d'Espagne. D'autre part, les coupures budgétaires des grandes marques atteignent même les vestiaires des joueurs professionnels : plusieurs joueurs de première division de football auraient reçu des offres de sponsors très fortement à la baisse pour renouveler leurs contrats cette année, et d'autres tarderaient à encaisser les contrats en cours. 

perrine laffon

Perrine Laffon

Journaliste et rédactrice web française à Barcelone. Spécialiste de la culture locale et nationale. Suivi de l'actualité catalane, portraits, analyses. Passionnée de voyages et d'Histoire.
0 Commentaire (s)Réagir

Actualités

ECONOMIE

Quel avenir pour le centre de Barcelone ?

Avec la pandémie, le centre historique de Barcelone souffre d'énormes difficultés. Après une saison estivale historiquement décevante, commerçants et professionnels locaux espèrent donner un renouveau

Vivre à Barcelone

Madrid Appercu
IMMOBILIER

Les Espagnols fuient les villes... pour leurs périphéries

C'est l'une des principales conséquences du confinement sur le marché de l'immobilier en Espagne : les habitants délaissent les logements dans les grandes métropoles pour s'installer en périphérie.

Sur le même sujet