Mercredi 23 juin 2021
Barcelone
Barcelone

LA CATALOGNE POUR LES NULS – L'art du pan amb tomaquet

Par Perrine Laffon | Publié le 28/03/2021 à 06:00 | Mis à jour le 28/03/2021 à 06:00
Photo : CC Javier Lastras
gastronomie catalogne

La Catalogne est probablement l'une des régions les plus atypiques du pays. Cette passerelle entre la France et l'Espagne est un monde à part entière, avec sa langue, ses expressions, ses folklores, ses coutumes et ses fêtes aux cours desquelles les habitants s'efforcent de démontrer ô combien leur culture est différente et les caractérise. Tempérament des Catalans, cuisine "amb tomaquet", football et autres sardanes, suivez le guide pour vous immerger dans la culture catalane et en apprécier tous les aspects.


Côté gastronomie, la Catalogne possède de nombreuses et riches spécialités. La plus célèbre d'entre elles est très certainement le pan amb tomaquet, également appelé "pan tumaca". Cette recette d'une simplicité extrême est une véritable institution en Catalogne. De fait, les touristes qui séjournent à Barcelone raffolent de ce bout de pain qui est pour eux synonyme de vacances, soleil et tapas espagnoles.

LA CATALOGNE POUR LES NULS ? La Mona, petite douceur de Pâques 

LA CATALOGNE POUR LES NULS ? Les calçots, pas de panique : petit guide de dégustation 

LA CATALOGNE POUR LES NULS ? Les Castellers, des tours humaines aux règles précises 

LA CATALOGNE POUR LES NULS ? Bon Nadal ! 

LA CATALOGNE POUR LES NULS ? El Seny i la Rauxa, le Yin et le Yang catalan 

LA CATALOGNE POUR LES NULS ? Les 10 commandements pour prouver que l'on est bien intégré 

Apprécié avant de passer à table ou lors d'un picoteo, le pan amb tomaquet peut aussi être servi en accompagnement. Pour certains locaux, il représente le souvenir délicieux des saveurs de leurs goûters d'enfance. Bien, mais le pan tumaca, qu'est-ce-que c'est ? Il s'agit d'une tranche de pain grillé frottée à l'ail et à la tomate, le tout arrosé d'huile d'olive. Quoi c'est tout? Effectivement, n'importe qui aurait pu frotter de la tomate sur du pain et déclarer cette invention patrimoine régional. Pourtant ce sont bien les Catalans qui ont converti cette recette en coutume gastronomique et l'ont incorporée dans tous leurs repas. Au même titre que le gazpacho se veut andalou, le pain à la tomate est catalan. Une spécialité bien simple. Mais une fois que l'on y a goûté, on ne peut plus s'en passer. Et le fameux sandwich jambon-beurre semble bien triste et fade à côté d'un sandwich de jambon dont le pain a été frotté à la tomate.

La préparation du pan amb tomaquet, fierté régionale, ne peut pas être improvisée par n'importe quel amateur. Il s'agit d'un véritable art de la table qui suit un certain nombre de règles. Le grand secret d'un bon pain à la tomate réside dans une soigneuse sélection des produits de base. Le pain tout d'abord. Oui, il peut être parfois difficile de trouver un vrai bon pain (d'un point de vue français) en Espagne selon la zone où vous habitez. Pour faire un authentique pan tumaca, il vous faudra sélectionner un pain permettant de faire de belles tranches généreuses, type pain de campagne, et non pas des morceaux de baguettes comme cela est parfois proposé. Le mieux est d'utiliser une miche de pain tranchée et de toaster les morceaux. La tomate sera l'élément central de la composition, et servira à trouver l'équilibre parfait entre la dureté du pain toasté et la douceur de la mie imbibée de jus de tomate. Il faut donc choisir des tomates dites para untar (pour tartiner) et qui soient donc mûres, voir très mûres. Dans les commerces, ces tomates se trouvent souvent en vente suspendues en branches (sous le nom de tomate de rama ou de colgar). Le fait d'être suspendues favorise l'élimination de l'acidité et l'eau de la tomate tout en conservant l'intensité de sa saveur. Ces tomates-là ne sont d'ailleurs pas appréciées pour être consommées en salade ou en cuisine. Après le pain et la tomate, il vous choisir une huile d'olive de qualité, ce qui n'est pas compliqué à trouver en Espagne. Huile d'olive vierge extra obligatoire.

A ne surtout pas faire : pour faire un véritable pan amb tomaquet traditionnel et plein de saveurs, il est interdit et formellement interdit de mélanger dans un bol de la tomate écrasée avec de l'huile et de badigeonner la mixture sur le pain. Cette technique, utilisée dans certains restaurants pour gagner du temps, est à bannir de vos habitudes, la tomate perdant toute sa saveur dans ce mélange. Il est aussi formellement interdit d'utiliser de la tomate en boite ! Le pain à la tomate catalan mérite d'être préparé avec les plus grands soins et en accordant de l'importance à la qualité des matières premières sélectionnées. Le pan amb tomaquet on le fait bien, ou on ne le fait pas, point final.

Vous avez invité vos amis français, et entre deux visites de la région, vous proposez de déguster l'incontournable apéritif version catalane. Il est maintenant temps de démontrer votre maîtrise de la recette locale par excellence. Voici les étapes à respecter pour réaliser le pain à la tomate dans les règles de l'art :

1. Choisir votre pain et le toaster (si vous souhaitez ajouter du sel, les puristes conseillent de le placer sur le pain AVANT de frotter la tomate, pour qu'il puisse être parfaitement réparti sur la tranche)
2. Couper une dent d'ail en deux et la frotter sur la mie du pain. Plus on frotte, plus le pan tumaca sera fort et piquant. Cette étape est optionnelle selon les goûts de chacun, certaines personnes appréciant peu la saveur de l'ail.
3. Prendre une tomate bien mûre. La couper en deux au milieu dans la largeur, et frotter la pulpe du fruit contre toute la surface du pain. Ne pas avoir peur d'appuyer franchement. Après avoir frotté vos tranches, il ne doit vous rester presque que la peau de la tomate dans les doigts.
4. Prendre une bouteille d'huile. Laisse couler un filet d'huile sur chaque tranche puis faire tourner les tranches sur elles-mêmes pour répartir au mieux l'huile sur la surface du pain.
5. Bon profit!

Nous vous recommandons
perrine laffon

Perrine Laffon

Journaliste et rédactrice web française à Barcelone. Spécialiste de la culture locale et nationale. Suivi de l'actualité catalane, portraits, analyses. Passionnée de voyages et d'Histoire.
2 Commentaire (s)Réagir
Commentaire avatar

AVO7 mer 31/03/2021 - 12:55

Il est complètement faux que la tomate perd sa saveur si elle est mélangée à l’huile, de plus c’est le meilleur moyen pour éliminer les graines très néfastes pour les intestins en les passant dans un tamis à grille fine. L’ail est un ajout qui n’est pas généralisé et plutôt récent ( il y a quelques décennies peu en mettaient) . La meilleure huile est celle d’arbequina et en hiver on peut prendre des tomates raf très savoureuses et en été des cherchée.

Répondre
Commentaire avatar

AVO7 jeu 01/04/2021 - 12:33

et en été des cherokee

Répondre

Expat Mag

Chennai Appercu
TRADITIONS

Mères et bébés indiens : on vous raconte la tradition et son évolution

Grossesse, accouchement, premiers jours du nouveau-né, chaque étape fait l’objet de recommandations, d’habitudes et de pratiques qui nous surprennent, nous émeuvent et nous interrogent. Décryptage !

Sur le même sujet