Forum de l'Union pour la Méditerranée, à Barcelone: Macédoine du Nord nouveau membre

Par Francis Mateo | Publié le 26/11/2022 à 11:45 | Mis à jour le 26/11/2022 à 11:45
Photo : Légende photo (DR) :  Les ministres des Affaires étrangères des pays de l'Union pour la Méditerranée réunis à Barcelone
photo de famille des ministres des Affaires étrangères des pays de l'Union pour la Méditerranée

Le 7e Forum régional de l'Union pour la Méditerranée (UpM), organisé à Barcelone le 24 novembre dernier, a permis d'élargir le cercle des pays membres de cette organisation euro-méditerranéenne, avec l'arrivée en son sein de la Macédoine du Nord.

 

 

Organisé dans le cadre de la deuxième édition de la "Journée de la Méditerranée", le septième Forum régional de l'Union pour la Méditerranée (UpM) était d'abord une occasion pour réunir à Barcelone l'ensemble des ministres des Affaires étrangères, dont Olivier Becht, Ministre délégué chargé du Commerce extérieur, de l'Attractivité et des Français, qui a également rencontré les représentants de la communauté française en Catalogne lors de ce déplacement.

 

Un rendez-vous ministériel pour affirmer la nécessité d'intensifier davantage la coopération et l'intégration régionales, afin d'affronter de nombreux défis : taux de chômage élevé en Méditerranée, urgence climatique et croissance déséquilibrée d'une région désintégrée, que la guerre en Ukraine a aggravé. Les ministres ont également approuvé – à l'unanimité - l'adhésion de la Macédoine du Nord à l'Union pour la Méditerranée. "La forte participation au Forum régional de cette année et l'adhésion de la Macédoine du Nord en tant que nouvel État membre reflètent l'engagement des pays de l'UpM en faveur d'une coopération régionale plus forte", commente le secrétaire général de l'UpM, Nasser Kamel : "Les femmes et les jeunes sont les plus touchés par les conséquences des crises régionales et nous sommes particulièrement heureux de donner aux jeunes plus d'opportunités de rencontrer leurs décideurs politiques et d'avoir une voix dans les institutions euro-méditerranéennes".

L'action environnementale et climatique au cœur des priorités

Car ce Forum a effectivement été le lieu d'une rencontre euro-méditerranéenne entre jeunes représentants de la région, à l'initiative de l'UpM et la Fondation Anna Lindh. Cet événement a permis aux jeunes de présenter aux ministres des Affaires étrangères leurs attentes et leurs propositions de solutions concrètes pour renforcer la durabilité, la prospérité et l'intégration dans la région.

Plus de 200 jeunes représentants de la société civile, issus de 20 pays de Méditerranée, ont travaillé sur ces propositions tout au long des années 2021 et 2022. Des attentes qui coïncident avec l'adoption des cinq domaines d'action prioritaire, convenus il y a deux ans, à l'occasion du 25e anniversaire du processus de Barcelone : l'action environnementale et climatique, le développement économique et humain durable et inclusif, l'inclusion et l'égalité sociales, la transformation numérique et la protection civile. 

En parallèle du Forum régional, la Commission européenne et la Banque européenne d'investissement ont lancé conjointement l'initiative "AFR-IX Medusa Submarine Cable System", un projet de connectivité numérique qui vise à interconnecter les rives nord et sud de la Méditerranée via le câble sous-marin à fibre optique le plus récent et le plus avancé en matière de technologie. Le projet favorisera le développement socio-économique des pays destinataires (Maroc, Tunisie, Algérie, Égypte) grâce à une meilleure connectivité numérique.

 

Sur le même sujet
francis mateo

Francis Mateo

Journaliste spécialisé en économie et tourisme, correspondant pour lepetitjournal.com en Catalogne, Francis Mateo est également directeur des éditions Barnanews.com (Barcelone).
0 Commentaire (s) Réagir
À lire sur votre édition locale
À lire sur votre édition internationale