Jeudi 2 juillet 2020
Barcelone
Barcelone

Confinement en Espagne: ils pètent les plombs !

Par Perrine Laffon | Publié le 21/04/2020 à 12:19 | Mis à jour le 21/04/2020 à 17:17
CONFINEMENT ESPAGNE

L'Espagne a entamé sa sixième semaine de confinement pour freiner la transmission du Coronavirus Covid-19. Si vous avez apprécié notre première compilation des scènes les plus insolites du confinement en Espagne, ne manquez pas cette nouvelle sélection.

 


Il n'est pas toujours évident de trouver des activités pour occuper son temps et pour garder le moral durant l'état d'alerte. Il y a ceux qui profitent de cette pause forcée pour se former, ceux qui font du sport ou encore des activités manuelles. Il faut bien reconnaître que certains supportent mieux la situation que d'autres. Pour preuve, des comportements bien surprenants ont pu être observés aux quatre coins de la péninsule. Une infime partie de la population semble déjà avoir perdu tout contrôle...


La provocation nudiste

Les agents de police de la province de Málaga ont dû gérer une détenue au comportement bien particulier, dans la commune de Torremolinos. Une femme d'une quarantaine d'année a été arrêtée pour enfreindre les restrictions du confinement. L'histoire aurait pu s'arrêter là, mais l'impliquée ne l'entendait pas de cette oreille. Après avoir été remise en liberté, l'habitante a décidé de se déshabiller et de monter entièrement nue sur le toit d'une voiture de la police nationale. Elle fût à nouveau arrêtée et conduite au commissariat dans son plus simple appareil. 

 


La messe satanique

La police locale de Montcada i Reixac, une zone montagneuse proche de Barcelone, est intervenue mi-avril pour mettre fin à une étrange célébration. Alertés par les gardes forestiers qui ont découvert la scène proche de la zone du Mas Duran, les agents ont arrêté une dizaine de personnes qui ne respectaient pas le confinement et s'étaient regroupées afin de réaliser ce qui semble être un rite satanique. Vêtus de tuniques noires, au centre d'un cercle qu'ils avaient formé avec des troncs d'arbres, les participants priaient et parlaient dans une langue inintelligible selon la police. La scène était retransmise en streaming sur internet. Les étranges croyants et leur prêcheur ont tenté de fuir à la vue des policiers, en vain.  

 


Un homme chien et un dinosaure dans la rue

Interpellé mi-mars, au tout début du confinement, par la police municipale de Murcie, ce jeune homme s'était déguisé en dinosaure pour sortir dans la rue promener son chien. Il a admis vouloir faire "une blague" qui n'a pas forcément été du goût de tous, d'autant que l'intéressé a insisté pour faire ses courses en l'état, tandis que les forces de l'ordre l'intimaient à rentrer au plus vite chez lui. Une blague qui en est resté là, la police n'ayant pas mis à l'amende le passant.

 

 

Plus récemment, un habitant de Tolède s'est déguisé un chien pour sortir dans la rue. Coiffé d'une perruque frisée type caniche, et portant une combinaison aux mêmes couleurs, l'homme a été aperçu se déplaçant à quatre pattes dans les rues de la ville. La vidéo de "l'homme-chien", qui a fait le tour du web, a indigné les internautes autant qu'elle les a fait rire. 

 


"Chérie, cache-toi..."

Pendant la Semaine sainte, les contrôles routiers de police étaient renforcés afin d'empêcher les habitants de se déplacer durant le confinement. En effet, il s'agit d'une date importante pour de nombreuses familles qui organisent chaque année leurs vacances à cette période. Mais la pandémie de Coronavirus sévissant, cette année personne n'a pu s'évader lors du pont du week-end de Pâques. Certains sont pourtant prêts à tout pour échapper au confinement et aux contrôles de police. Un conducteur qui a été arrêté lors d'un contrôle dans la commune de Torroella de Bages a surpris les agents de la police catalane : il avait caché sa femme dans le coffre de son véhicule ! 

 


La terrasse musicale

Les voisins d'Orense en Galice, et tout particulièrement ceux vivant aux alentours de la avenida Habana, ont la chance de pouvoir profiter tous les soirs du show privé d'un grand artiste national ou international... ou du moins de sa copie! Un habitant vivant dans cette rue offre tous les soirs, après les minutes d'applaudissements pour soutenir le personnel médical, une mise en scène avec sons et lumières sur sa terrasse en reprenant les plus grands tubes de ses artistes préférés. Pablo Estévez, ingénieur de profession, a réveillé les artistes qui sommeillaient en lui : en se déguisant avec des tenues bien choisies, il a déjà offert des interprétations de Mickael Jackson, d'Axel Rose, de Freddie Mercury, de Prince ou encore de David Bisbal entre autres. Des shows orignaux et travaillés, qui ne manquent pas de faire rire ses voisins. Quel sera l'artiste au programme ce soir ? 

 

Nous vous recommandons

perrine laffon

Perrine Laffon

Journaliste et rédactrice web française à Barcelone. Spécialiste de la culture locale et nationale. Suivi de l'actualité catalane, portraits, analyses. Passionnée de voyages et d'Histoire.
0 Commentaire (s)Réagir
Sur le même sujet