Mercredi 20 janvier 2021
Barcelone
Barcelone

BARCELONE MODE D'EMPLOI - France/Espagne, attention au décalage horaire !

Par Lepetitjournal Barcelone | Publié le 01/09/2014 à 22:00 | Mis à jour le 05/01/2018 à 08:30

Paris-Barcelone, trois bonnes heures de décalage horaire. Oui, vous avez bien lu. Des deux côtés des Pyrénées, chacun vit à un rythme bien distinct. Et le plus gros dépaysement qu'un Français risque de vivre en arrivant en Espagne, c'est l'horaire ! Lepetitjournal.com s'est penché sur le cadran de l'horloge catalane

(Photo lepetitjournal.com)

Les repas fixent le rythme de la journée, qui à Barcelone ne tient pas le même tempo que dans l'Hexagone, comme l'atteste Andrès, Catalan de 28 ans. "Les jours de travail, je prends mon petit-déjeuner vers 9h00, puis je déjeune vers 14h00, et dîne à 22h00. Mais le week-end, il m'arrive de déjeuner à 17h00 !" D'accord Andrès, ne poussons pas non plus ! Le petit déjeuner, en Catalogne comme dans le reste de l'Espagne, se prend jusqu'à 11h00. La pause déjeuner a lieu entre 13h30 et 15h30, et ne comptez pas dîner avant 21h00, début de service des établissements espagnols. Du coup, le prime-time télévisé ne commence qu'à 22h, et peut se poursuivre jusqu'à 1h00 du matin ! Pour caler les petites fringales, les tapas sont là... sans compter les restaurants habitués aux touristes, qui avancent à 20h00 le début du service.

Les touristes changent la donne à Barcelone
Eh oui, Barcelone ? encore une fois ! - se démarque du reste de la Péninsule ibérique. Centre économique et touristique, il a bien fallu s'adapter ? un peu ? à quelque 7 millions de touristes chaque année, venus notamment d'Allemagne, et affamés par les visites ! Sur les Ramblas (et c'est pour ça que non, la Rambla n'est pas une rue typique), le passant peut manger à peu près n'importe quoi, à n'importe quelle heure de la journée. Si les commerces ouvrent rarement avant 10h ou 11h, la traditionnelle sieste espagnole est devenue marginale à Barcelone, business oblige. Seuls quelques commerces ferment boutique entre 14h00 et 17h00. Le soir, comme dans toute l'Espagne, il est possible de faire du shopping jusqu'à 20h00-20h30, voire 22h00, en fonction des enseignes.

Le match nord-sud
Cécile s'est installée à Barcelone il y a neuf ans, après avoir travaillé dans les pays anglo-saxons. "Au début, l'Espagne m'a parue un peu chaotique, à tous les niveaux. Surtout après avoir vécu en Europe du Nord, où tout est net et rangé. Dans la façon de travailler, je préfère le modèle anglo-saxon. Efficace et loyal, et les horaires y sont parfaits. D'un autre côté, comme il y fait nuit plus tôt..." Effectivement, entre les Britannique et les Allemands qui dinent à 18h00, et les Espagnols qui ont tout juste fini le déjeuner à cette heure là, l'adaptation peut être rude. D'autant que les Allemands sont nombreux à venir, en échange ou pour du tourisme. Mais la Catalogne, "ça n'est pas Séville", comme le rappelle Cécile, et outre les heures des repas, nos modes de vie se ressemblent relativement. "Les horaires de bureau se ressemblent. Même si j'ai déjà connu des personnes qui devaient prendre leur pause entre 15h00 et 17h00, pour finir à 20h00"

Verdict ?
Marta a troqué la capitale de l'Andalousie pour celle de la Gascogne en octobre dernier, et apprécie certains aspects du mode de vie hexagonal "En France, on peut aller à la banque ou chez le coiffeur à la sortie du travail. L'espace temps est large vu qu'on termine de bonne heure. Et puis les banques ouvrent le samedi, alors qu'en Espagne?  Par contre, pour sortir, tout est résumé. Pour le premier de l'an surtout, durant lequel vous faîtes un concentré de soirée, avec tout le monde rentré vers 5h30 du matin, alors que nous mangeons en famille et que la soirée ne début vraiment qu'à partir de 2h du matin en Espagne. En fait, l'idéal c'est l'horaire français l'hiver puis l'horaire espagnol l'été", tranche Marta. Et d'ajouter : "De toute façon, pour le rythme des vacances, les Français se mettent en mode 'horaires espagnols', ils adorent !". Décalage culturel et horloger, conclusion. Espagnole pour tous.

Benjamin IDRAC, Charlotte LAZAREWICZ et Lucie BARRAS (www.lepetitjournal.com - Espagne) Mardi 22 mai 2012
(Rediffusion mardi 2 septembre 2014)

0 Commentaire (s)Réagir

Vivre à Barcelone

Madrid Appercu
EMPLOI

ERTE: prolongement du chômage partiel accordé jusqu'au 31 mai

Le gouvernement espagnol, les syndicats de salariés et les patronales semblent avoir trouvé un début d'accord afin de prolonger les ERTE qui devaient prendre fin ce mois-ci.

Sur le même sujet