Samedi 15 août 2020
Barcelone
Barcelone

UN ETE EN CATALOGNE - Tibidabo : escapade en famille

Par Lepetitjournal Barcelone | Publié le 04/08/2014 à 22:00 | Mis à jour le 08/02/2018 à 14:02

Sa colline, son église, son panorama, ses attractions? Sortie traditionnelle en famille, l'ascension du plus haut sommet de Barcelone, le Tibidabo, est empreinte de nostalgie. La vue panoramique justifie à elle seule l'excursion, et le parc d'attraction vous immerge dans le monde des fêtes foraines d'antan. Culminant à 512 mètres, cette colline est le point le plus haut de la ville

Sa colline, son église, son panorama, ses attractions? Sortie traditionnelle en famille, l'ascension du plus haut sommet de Barcelone, le Tibidabo, est empreinte de nostalgie. La vue panoramique justifie à elle seule l'excursion, et le parc d'attraction vous immerge dans le monde des fêtes foraines d'antan. Culminant à 512 mètres, cette colline est le point le plus haut de la ville

L'épopée
Si la colline offre à ses visiteurs une vue à couper le souffle, elle n'en facilite pas pour autant l'accès. Pour les plus mal organisés, s'abstenir. L'ascension se fait en plusieurs étapes : métro, tramway, funiculaire. Après avoir pris le métro pour remonter au nord de la ville, le "tramvia blau", qui remonte l'avinguda del tibidabo sur plus d'un kilomètre, ne manquera pas de vous séduire par son coté typique. Des sièges en bois, aux belles demeures qui jalonnent le trajet, rien ou presque n'a changé depuis l'inauguration de la ligne en 1901. L'unique wagon du tram circule même les jours fériés. Comptez déjà entre 2 et 4 euros pour ce tramway qui vous conduira sur la place de John F Kennedy. S'en suit la traversée de la foret en funiculaire, avec lequel vous atteindrez le sommet en dix bonnes minutes pour 4 euros?

La magie du lieu
A la sortie du funiculaire, la vue offerte est impressionnante. Par temps clair, on peut voir jusqu'à Mont-serrat, dans les terres. Pour un panorama plus époustouflant encore, il faut monter sur le toit du temple del Sagrat Cor, cet édifice imposant qui surplombe le parc d'attraction. L'extravagance de cette église surprend et la statue en bronze doré du Christ, exprimé par ses bras ouverts, représente symboliquement le point le plus haut de Barcelone. La pierre blanche-bleuâtre du temple gothique, parfaitement taillée, rappelle certaines ?uvres de Gaudi. Mais contrairement aux sites touristiques, ici règne un calme presque angoissant, teinté par l'émerveillement que cette église suscite. Cela dit, si cette colline attire, c'est surtout pour son parc d'attraction et ses manèges rétros.

De la grande roue à la rivière canadienne
Installé depuis 120 ans, le parc se compose d'une douzaine d'attractions seulement, car la colline est escarpée et reste difficilement accessible. Les infrastructures sont d'autant plus agréables qu'elles sont, de par leur âge respectable, hors du temps et pourtant non désuètes. Elles ne sont donc certes pas très modernes, mais le côté rétro du lieu devrait séduire grands et petits. Le site est, paraît-il, très symbolique pour les Barcelonais, qui, dans leur quasi-totalité, repassent ici les jolis moments de leur enfance et les revivent en y amenant leur enfants. De la traditionnelle roue au grand huit, en passant par la rivière canadienne? Les ingrédients du succès d'un parc sont au rendez-vous. Sans oublier le musée des automates, qui présente une somptueuse collection de jouets mécaniques et de marionnettes, véritable référence en la matière. Et le tarif aussi est archaïque : tous les manèges du parc sont à 2 euros. Une aubaine pour les enfants, dont les parents ne manqueront pas de visiter le temple. Une escapade simple et réussie qui s'adresse à toute la famille.

Isabelle MATERA (www.lepetitjournal.com - Espagne) Vendredi 9 juillet 2010
(Rediffusion mardi 5 août 2014)

0 Commentaire (s)Réagir
Sur le même sujet