Lundi 16 décembre 2019
Barcelone
Barcelone
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Picasso-Éluard : le peintre et son double littéraire

Par Francis Mateo | Publié le 07/11/2019 à 18:36 | Mis à jour le 07/11/2019 à 18:41
musée picasso barcelone

Le Musée Picasso de Barcelone inaugure l'exposition : "Pablo Picasso, Paul Éluard, une amitié sublime"


Ce sont deux expositions en une que propose le Musée Picasso sous le titre "Pablo Picasso, Paul Eluard, une amitié sublime". Deux artistes immenses unis par cet "amour mutuel" que décrivait Claude Roy : "Il y avait entre eux une tendresse unique insoupçonnable, celle qu'il y a entre deux égaux". 

Cette amitié naît en 1935, année de crise pour le peintre qui vient de se séparer d’Olga Khokhlova, et année de troubles internationaux à la veille de la guerre civile espagnole. Une amitié où les sentiments coïncident avec un rapprochement politique (Dora Maar et Paul Eluard vont influencer Pablo Picasso dans sa prise de position en faveur des Républicains), et surtout une rencontre où les artistes vont s'enrichir mutuellement de leur talent, avec un foisonnement d’œuvres croisées sous formes de peintures et poèmes (comme La Victoire de Guernica, écrite par Paul Éluard pendant que Pablo Picasso peint le célèbre tableau), mais aussi des dessins d’Éluard et de sa future femme Nusch (la muse de Man Ray). 

L'exposition présente également des photographies de Brassaï, des lettres et des documentaires, et même une salle dédiée au cinéma avec un film sur Guernica dont le scénario est signé par Paul Éluard. Mais ce sont surtout les textes poétiques de Pablo Picasso qui surprennent, sans doute parce qu'il s'agit de l'un des aspects les plus méconnus du peintre. 

 

picasso eluard barcelone


"Écriture picassienne"

Pourtant, selon la commissaire de l'exposition Marie-Laure Bernadac, "la poésie est le corps et la matrice de toute l’œuvre de Pablo Picasso". En prenant la plume, le peintre reste surréaliste jusqu'au point d'imposer une "écriture picassienne", avec toujours ce décalage qui lui faisait dire : "Si j'étais Chinois, je ne serais pas peintre mais écrivain ; j'écrirais mes peintures". 

On ne peut s'empêcher de penser de la même manière l’œuvre de Paul Éluard, dont les vers font souvent merveilleusement échos aux peintures surréalistes ("La terre est bleue comme une orange"). La collaboration entre les deux amis est parsemée d'éloges, dont le poème d'Éluard "À Pablo Picasso", publié dans Cahiers d’Art en 1938 : "… Tout renaît sous tes yeux justes / Et sur les fondations des souvenirs présents / Sans ordre ni désordre avec simplicité / S’élève le prestige de donner à voir". 

L'amitié ne s'achève qu'avec la mort du poète (le 18 novembre 1952), auquel le peintre désespéré envoie un dernier vol de colombes pour l’éternité. C'est donc la fin d'une collaboration artistique qui fut l'une des expressions les plus tangibles de l'amitié entre les deux artistes. "Ils se sont nourris mutuellement", résume la conservatrice Malén Gual. "Pablo Picasso, Paul Éluard, une amitié sublime" est à découvrir jusqu'au 15 mars 2020 au Musée Picasso de Barcelone. L'Exposition sera ensuite présentée au Musée National Picasso de Paris. 

Nous vous recommandons

francis mateo

Francis Mateo

Journaliste spécialisé en économie et tourisme, correspondant pour lepetitjournal.com en Catalogne, Francis Mateo est également directeur des éditions Barnanews.com (Barcelone).
0 Commentaire (s)Réagir

Vivre à Barcelone

SE DÉPLACER

Prix du métro : Barcelone revoit sa copie

Face aux protestations concernant la suppression du billet de métro T-10, la régie des transports publics de Barcelone (ATM) lance une nouvelle carte T-Familia "non-nominative"

Sur le même sujet