Le Mobile World Congress reprend ses marques à Barcelone

Par Francis Mateo | Publié le 15/02/2022 à 12:00 | Mis à jour le 15/02/2022 à 16:38
salon mwc barcelone 2022

Le premier salon mondial de téléphonie mobile se tiendra du 28 février au 3 mars, dans des conditions presque normales. Même si l'affluence reste encore en deça par rapport aux fréquentations d'avant la pandémie, tous les grands opérateurs du marché sont de retour, cette année, à ce grand rendez-vous dans la capitale catalane. 


Le Mobile World Congress fut le premier grand événement annulé pour cause de crise sanitaire en 2020 à Barcelone. Cette année, le premier salon mondial de téléphonie mobile est donc particulièrement attendu dans la capitale catalane, du 28 février au 3 mars. Comme un signe encourageant d'un "retour à la normale", même si la pandémie laisse encore quelques séquelles. Pour cette édition spéciale, les organisateurs attendent entre 40.000 et 60.000 visiteurs en provenance de 150 pays, soit une affluence qui ne devrait pas dépasser 60% de celle enregistrée lors de l'avant dernière édition de 2019. Même si la progression est très sensible par rapport au salon de 2021, qui avait réuni 27.000 personnes. 

Huit pavillons aménagés à Fira de Barcelona

"Cette année, l'écosystème du secteur sera parfaitement représenté", assure John Hoffman, Pdg de la GSMA (association des entreprises de téléphonie mobile qui organise le congrès). Les fortes restrictions sanitaires toujours en vigueur en Chine et au Japon expliquent cependant cette affluence limitée, en particulier de la part des congressistes asiatiques. Pour autant, toutes les grandes sociétés seront représentées dans les huit pavillons aménagés à Fira de Barcelona (parc des expositions), y compris les chinois Xiaomi et Huawei, mais aussi Samsung, Ericsson, Nokia, Orange, et bien sûr les indispensables GAFAM : Google, Apple, Facebook (devenu Meta), Amazon et Microsoft. Seuls Sony (qui n'avait pas prévu de participer) et Lenovo manqueront à l'appel parmi les grands acteurs du secteur. 

Pass sanitaire obligatoire sur l'édition 2022 du MWC

Plus de 1.500 exposants auront ainsi leur stand au MWC 2022. C'est un millier de moins qu'en 2019, mais "plus d'un millier de professionnels seront cette année présents physiquement pour les conférences et présentations", précise John Hoffman : "Cela représente 95 % des intervenants, même si les principales conférences seront également diffusées en ligne ; c'est la preuve que nous sommes revenu à un format d'exposition physique tout en ayant conscience que le monde n'est pas à 100% comme avant la pandémie". Une conscience qui justifie les règles d'accès au MWC cette année puisque, en plus du masque FFP2 obligatoire dans les allées, il sera nécessaire de présenter un certificat de vaccination -ou de guérison- du Covid-19, à moins de faire un test de diagnostic négatif payant, qui sera également proposé sur place. Ces contraintes pèseront sans doute un peu plus sur la limitation de l'affluence, mais au delà du nombre de participants, le Pdg de la GSMA souligne l'importance du profil des participants, car "plus de 50% des acteurs du Mobile World Congress sont des cadres ou des membres de direction, c'est-à-dire des décideurs qui jouent un rôle important dans leurs entreprises". 

Au programme du MWC 2022

"Connectivity Unleashed" (Connectivité Libérée) sera le slogan du MWC 2022, avec un programme qui fera la part belle aux enjeux cruciaux et imminents pour le secteur, comme pour la société : la technologie 5G, les services cloud, l'intelligence artificielle avancée et l'Internet des objets... Avec également des débats sur la diversité et l'inclusion, au moment où la crise sanitaire a mis davantage en évidence la fracture numérique.

Sur le même sujet
francis mateo

Francis Mateo

Journaliste spécialisé en économie et tourisme, correspondant pour lepetitjournal.com en Catalogne, Francis Mateo est également directeur des éditions Barnanews.com (Barcelone).
0 Commentaire (s) Réagir
À lire sur votre édition locale
À lire sur votre édition internationale