TRANSPORTS – Les errances des taxis de Bangkok

Par La rédaction de Bangkok | Publié le 08/09/2013 à 22:00 | Mis à jour le 10/09/2019 à 03:44
Taxi de Bangkok

Plus de 23.000 plaintes contre les taxis de Bangkok ont été enregistrées par l'administration thaïlandaise en 2013. Si elle reconnaît ses torts, la profession tente de se justifier?

Le Département des transports terrestres (DLT) a reçu cette année 23.092 appels d'usagers se plaignant des chauffeurs de taxi dans la capitale thaïlandaise. Ces plaintes visent 19.819 conducteurs. Près de la moitié d'entre elles (11.216) ont été formulées après qu'un taxi a refusé de prendre un client. Viennent ensuite le refus de mettre le compteur en marche (3.802 cas), le mauvais comportement (3.002), l'arrivée à une mauvaise destination (2.361) et la conduite dangereuse (1.436). Les contrevenants risquent 1.000 bahts d'amende à la première infraction, la suspension temporaire de licence à la deuxième, et la radiation à la troisième.

Le DLT explique, dans le Bangkok Post, que le nombre de plaintes est en constante augmentation depuis 2011 et la mise en place d'une ligne téléphonique permettant aux usagers de rapporter les manquements des taxis. Les pouvoirs publics disent mener des campagnes de prévention pour éviter que les abus ne soient trop nombreux. Si les chauffeurs et les propriétaires de compagnies de taxis ne contestent pas les délits constatés, ils réclament un peu de compréhension de la part du public.

Ils mettent en avant les embouteillages fréquents dans Bangkok, qui ont pour conséquence de rendre rapidement non rentable une course. Des chauffeurs de taxis se plaignent aussi de la hausse du GPL, utilisé comme carburant dans leurs véhicules. L'un d'entre eux fait ses comptes dans le Bangkok Post. Par jour, il doit payer 620 bahts pour louer son taxi, 300 bahts de GPL, les frais de lavage de la voiture. Sur une journée de 12h, il doit donc au moins faire 100 bahts par heure pour simplement rentrer dans ses frais.

Les compagnies de taxis regrettent aussi de ne pouvoir connaître les antécédents de leurs chauffeurs. Le DLT conteste cette information, indiquant qu'une base de données existe au ministère du Transports et est accessible sur demande des professionnels du secteur.

Le nombre de taxis dans Bangkok s'élèverait à plus de 100.000, là où les autorités estiment que 40.000 suffiraient pour répondre aux besoins. Ce moyen de transport reste très abordable. C'est un des (rares) services qui n'a pas connu une augmentation depuis plusieurs années en Thaïlande.

Les médias relatent parfois des faits divers mettant en scène des taxis. En juillet, un chauffeur de taxi a tué de plusieurs coups de machette un expatrié américain en plein centre de Bangkok, après que ce dernier eut refusé de payer une course de 1,26 ?. A contrario, il n'est pas rare de lire dans la presse locale des articles relatant l'honnêteté de chauffeurs de taxi, qui ayant trouvé une grosse somme d'argent sur la banquette arrière, la ramène à son propriétaire ou prévient la police.

LB lundi 9 septembre 2013

Sur le même sujet
0 Commentaire (s) Réagir
À lire sur votre édition locale
À lire sur votre édition internationale