Tourisme: La Thaïlande en 8 mois a fait à peine mieux qu'un seul en 2019

Par Lepetitjournal.com Bangkok avec Reuters | Publié le 22/08/2022 à 00:00 | Mis à jour le 01/09/2022 à 09:38
Photo : REUTERS/Athit Perawongmetha/File Photo
Leve-soleil-Phuket

La Thaïlande a accueilli 3,78 millions de touristes depuis janvier, a déclaré vendredi un porte-parole du CCSA. Un résultat très éloigné des chiffres pré-pandémiques, même si la fréquentation a nettement augmenté ces deux derniers mois

3,78 millions de touristes étrangers ont visité la Thaïlande entre le 1er janvier et le 17 août, a déclaré vendredi Taweesin Visanuyothin, porte-parole du CCSA, comité spécial chargé de gérer la situation du COVID-19.

Depuis la levée en juillet des dernières restrictions sanitaires majeures, le gouvernement espère voir la fréquentation augmenter significativement pour atteindre environ 10 millions d’arrivées sur l’ensemble de 2022.

En 2019, la Thaïlande avait accueilli près de 40 millions de touristes étrangers, soit 3,3 millions par mois en moyenne.

La France, deuxième marché européen de la Thaïlande en août

En juillet, le nombre d’arrivées de l’étranger a passé la barre du million, et le ministère thaïlandais du Tourisme s'attend à renouveler ce résultat sur les mois d’août et septembre qui correspondent à la basse saison, avant de passer à 1,5 million par mois sur le dernier trimestre.

Entre le 1er et le 17 août, le royaume a enregistré 440.934 arrivées de voyageurs internationaux, dont près de 20.000 Français, ce qui place l’hexagone à la huitième position des marchés sources ce mois-ci, deuxième européen derrière le Royaume Uni.

Le tourisme international, issu principalement de Malaisie, d'Inde et de Singapour, a généré jusqu’ici 176 milliards de bahts (4,89 milliards d’euros), a déclaré Taweesin Visanuyothin.

Exemption de visa et visa-on-arrival allongés

Le porte-parole a ajouté que le CCSA avait accepté la proposition du ministère du tourisme d’accorder des visas à l'arrivée et des exemptions de visas étendus durant la prochaine haute saison afin d’accélérer la reprise.

Ainsi, si le cabinet approuve la décision, à partir d'octobre et jusqu'en mars 2023, la durée du visa à l'arrivée (visa-on-arrival), qui concerne les ressortissants de 18 pays dont l'Inde, la Chine et l'Arabie saoudite, passera de 15 à 30 jours, tandis que l'exemption de visa accordée aux voyageurs de quelque 50 pays dont la France sera de 45 jours.

Le secteur du tourisme a été très durement touché ces deux dernières années par la pandémie de SARS-CoV-2 et la politique sanitaire chaotique du gouvernement. L'année dernière, la fréquentation touristique est tombée à 428.000 arrivées.

0 Commentaire (s) Réagir
À lire sur votre édition locale
À lire sur votre édition internationale