"Tetsakan Kin Jé" : Les Sino-thaïs se mettent au vert !

Par La rédaction de Bangkok | Publié le 19/10/2009 à 01:00 | Mis à jour le 19/07/2019 à 04:11
Photo : Le quartier chinois, Yaowarat, va vivre jusqu'au 26 octobre au rythme des rites et processions traditionnelles (Photo Jean-Louis Duzert)
Chinatown2

Hier a démarré le fameux Festival végétarien, "Tetsakan Kin Jé". Jusqu’au 26 octobre, les Thaïlandais d’origine chinoise s’attacheront à ne pas consommer de viande ni d’alcool, et à bannir les mauvaises actions dans un but de purification physique et spirituelle. A Phuket les médiums porteront les techniques de contrôle du corps de l’esprit à leur summum
Lire aussi : Les 10 règles à observer durant le festival à Phuket
 

Chaque année, pendant les 9 premiers jours du neuvième mois lunaire, les communautés sino-thaïes retrouvent une certaine effervescence, à l’occasion du festival végétarien. Pendant cette période, les Thaïlandais d’origine chinoise bouleversent leur vie quotidienne et s’abstiennent de consommer de la viande ou de boire de l’alcool, dans un but de purification du corps et de l’âme. Ils évitent aussi de manger de la nourriture à forte odeur comme les oignons ou l’ail. Ils réfrènent également tout geste violent, mauvaise pensée ou mensonge envers autrui, et s’adonnent à la méditation. Bien entendu, ils rendent des offrandes et des cérémonies rituelles, en famille et en communauté.

Cela donne un peu partout dans les quartiers chinois comme Yaowarat, à Bangkok, des manifestations chaleureuses avec des successions d’étals de nourriture végétarienne cuisinée sur place, des spectacles d’opéra chinois, et des processions de rue colorées et particulièrement bruyantes – attention aux tympans ! D’ailleurs, les acteurs de ces processions se mettent généralement du coton dans les oreilles car ils évoluent au milieu d’incessantes pétarades, jeux de cymbales et autres percussions assourdissantes auxquelles les ouïes sensibles ne résistent pas. Lors du festival, l’habit de blanc est requis. Les visiteurs sont tout à fait admis à se joindre aux festivités et même à entrer dans les temples, à condition bien sûr de bien se tenir.

Végéter à Bangkok, s’auto-mutiler à Phuket

L’origine de ce festival remonterait au début du 19ème siècle, lorsqu’une troupe d’opéra chinois tomba malade lors d’une visite à Phuket. Les acteurs décidèrent alors de se mettre à un régime végétarien et guérirent ! La tradition serait partie de là.

Le Festival Végétarien est généralement le plus marqué à Phuket, Bangkok (Yaowarat), Trang, Hat Yai, Nakhon Sri Thammarat, ainsi qu’à Pattaya.

A Phuket, la tradition s’accompagne de rites de mutilation particulièrement impressionnants réalisés par des médiums, appelés Ma Song. Ceux-ci manifestent par là des pouvoirs surnaturels censés leur permettre d’absorber en eux les démons et autres mauvaises influences depuis le corps du commun des mortels, apportant ainsi à ces derniers meilleure fortune.

A Chinatown et autour du Soi 20 de Charoen Krung
A Bangkok, le festival est davantage l’occasion de voir ou participer à des processions en famille, et surtout à un incroyable étalage de nourriture végétarienne. L’occasion aussi de se rendre compte que la nourriture végétarienne peut être d’une diversité surprenante… et qu’elle n’est pas forcément synonyme de diététique, la plupart des mets étant frits ! Le festival est célébré près de tous les temples de Chinatown. Les ruelles autour du soi 20 de Charoen Krung, par exemple, sont un endroit particulièrement sympathique. Très étroites, elles se remplissent de stands de nourriture, de processions, de dragons et de pétards. Tout près du fleuve, le temple du quartier accueille aussi des représentations d’opéra chinois.

E.M. et P.Q. (http://www.lepetitjournal.com/bangkok.html) lundi 19 octobre 2008

Pratique:
Informations : www.phuketvegetarian.com.
TAT Phuket : 07621 1036 ou 07621 2213

Les 10 règles à observer durant le festival à Phuket
1. Soigner son hygiène corporelle 
2. Nettoyer les ustensiles de cuisine et ne pas les mélanger avec ceux n’observant pas les préceptes du festival
3. Se vêtir de blanc
4. Soigner son comportement physique et mental
5. Ne pas manger de viande
6. Ne pas s’adonner à des actes sexuels
7. Ne pas boire d’alcool
8. Les femmes enceintes ne doivent regarder aucun rituel
9. Les femmes en période de menstruation ne doivent pas se joindre au festival
10. Les personnes en deuil ne doivent pas se joindre au festival

0 Commentaire (s) Réagir
À lire sur votre édition locale
À lire sur votre édition internationale