SUD THAÏLANDE - Un canon trop chargé en symboles

Par La rédaction de Bangkok | Publié le 16/06/2013 à 22:00 | Mis à jour le 18/08/2022 à 05:05

A la fois symbole de la grandeur passée du sultanat de Pattani, mais aussi celui de la défaite des musulmans, la réplique du célèbre canon de Phaya Tani a été détruite par un attentat à la bombe. Dix jours seulement après son inauguration.

La réplique du canon de Phaya Tani n'aura pas résisté dix jours aux rancœurs ancestrales. Inaugurée le 2 juin à Pattani elle a été détruite par un attentat à la bombe le 11 juin dernier.

En installant la réplique du célèbre canon du 17ème siècle en face de la mosquée historique Krue Se, les autorités thaïlandaises pensaient accomplir un geste pacifique en direction de la communauté musulmane.

Les militants séparatistes ne l'ont pas compris ainsi considérant que le canon était d'abord un rappel douloureux de leur passé. Si ce canon est le symbole de la prospérité et de la grandeur du sultanat de Pattani voici plus de trois siècles, il est devenu celui de leur défaite et de la colonisation de leurs anciens territoires.

L'authentique canon du 17ème siècle construit par un artisan chinois à la demande du sultanat de Pattani est exposé à Bangkok devant le ministère de la Défense. Il s'agit d'un butin de guerre datant de 1785 lorsqu'une armée thaïlandaise dirigée par le frère du roi Rama I fit la conquête de Pattani.

Cette destruction est survenue deux jours avant entre le troisième round de négociations entre un groupe d'insurgés et représentants du gouvernement. Discussions qui ont permis quelques avancées sur le chemin de la paix dans cette région troublée du sud de la Thaïlande. 

FP mardi 18 juin 2013

0 Commentaire (s) Réagir
À lire sur votre édition locale
À lire sur votre édition internationale