SEISME - Tremblement de terre de 5,1 à Chiang Mai

Par Pierre QUEFFELEC | Publié le 14/12/2006 à 01:01 | Mis à jour le 22/02/2019 à 04:44

Un tremblement de terre d'une magnitude de 5,1 sur l'échelle de Richter a secoué la ville de Chiang Mai dans la nuit de mardi à mercredi. Le séisme, qui a été suivi de près de 70 répliques depuis, n'a pas fait de blessés. Les autorités s'attendent à de nouvelles secousses

La terre a tremblé à Chiang Mai hier matin à 0h02 sans faire de victimes. La secousse a seulement provoqué des fissures dans une résidence étudiante de l'université Maejo, située dans le district de Mae Rim, entraînant l'évacuation de plus de 2.000 étudiants. C'est précisément à Mae Rim (18° 55'  55" de latitude et 98° 58' 12" de longitude), aux portes de la ville de Chiang Mai, que l'épicentre du séisme a été localisé, à 33 kilomètres sous la surface.

C'est la première fois qu'un tremblement de terre a lieu aussi près de Chiang Mai  D'une magnitude de 5,1 sur l'échelle de Richter, la secousse d'hier est l'un des plus puissantes jamais enregistrées dans la région. La plus forte avait atteint 5,2 en décembre 1995.

Le nord de la Thaïlande est situé dans une zone sismique, et d'ailleurs les constructions dans les provinces de la région jusqu'à Kanchanaburi, doivent en principe être construites pour résister aux tremblements de terre.

Un nombre élevé de répliques

La province est également une zone de barrages hydrauliques, ce qui a de quoi susciter l'inquiétude. Le barrage le plus proche, Mae Kuang Udom Thara, a rapidement fait l'objet d'une inspection qui n'a révélé aucun dégât sur les structures. Une seconde visite plus minutieuse devait être effectuée hier après-midi.

Selon le responsable local du Centre Météo cité par le quotidien The Nation, le tremblement de terre en lui-même n'est pas inquiétant. Mais ce qui intrigue les autorités est le nombre inhabituel de répliques. Dans les 45 minutes qui ont suivi, 8 nouvelles secousses étaient enregistrées, et hier en fin d'après-midi, le compte était à 69. 

Le Centre Météorologique avertissait hier que de nouvelles secousses étaient à prévoir.

Pierre Queffelec-square

Pierre QUEFFELEC

Pierre Queffélec a fait ses premières armes dans le journalisme à la Nouvelle République des Pyrénées en 1996. Arrivé en Thaïlande en 2004, il a rejoint lepetitjournal.com l’année suivante avant de prendre la direction du bureau de Bangkok en janvier 2006
0 Commentaire (s) Réagir
À lire sur votre édition locale
À lire sur votre édition internationale