REFUGIES – La Thaïlande accusée de bloquer l'accès à 200 boat people Rohingyas

Par Lepetitjournal Bangkok | Publié le 04/02/2011 à 00:00 | Mis à jour le 14/11/2012 à 11:17

 L'organisation Human Right Watch (HRW) a demandé mercredi à la Thaïlande de permettre à l'agence des réfugiés des Nations Unies d'accéder à plus de 200 détenus boat people Rohingyas risquant des persécutions "atroces" en Birmanie. 158 d'entre eux sont arrivés en janvier dernier après "un voyage en mer périlleux, dans un bateau délabré et surpeuplé" selon HRW, tandis que 68 autres ont atterri mardi sur une île de Phuket et devaient être bientôt rapatriés dans leur pays, a assuré la police. "La persécution des Rohingyas en Birmanie est atroce mais le gouvernement thaïlandais continue de prétendre qu'ils ne sont pas différents des autres migrants sans-papiers", a déclaré le directeur de la zone Asie de Human Right Watch Brad Adams. Ce dernier a demandé à la Thaïlande de permettre à l'Agence des Nations Unies pour les réfugiés (UNHCR) de s'entretenir avec ces Rohingyas pour déterminer ceux qui souhaitaient le statut de réfugié. Dans le passé, la Thaïlande a été accusée de renvoyer des Rohingyas demandeurs d'asile par la mer. Certains groupes de défense des droits de l'Homme affirment que les autorités birmanes persécutent cette minorité musulmane de l'ouest du pays, originaire de l'État d'Arakan, depuis plus de 30 ans. 300.000 d'entre eux ont fui au Bangladesh où ils vivent majoritairement dans des camps de réfugiés.
(http://www.lepetitjournal.com/bangkok.html avec AFP) vendredi 4 février 2011

0 Commentaire (s) Réagir
À lire sur votre édition locale