Jeudi 18 juillet 2019
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Record de participation en Thaïlande pour le vote anticipé 

Par Lepetitjournal.com Bangkok avec AFP | Publié le 19/03/2019 à 00:00 | Mis à jour le 19/03/2019 à 00:21
Vote-anticipe-thailande

Plus de 2,2 millions de Thaïlandais se sont rendus aux urnes pour les élections anticipées, soit près de 90% des votants, alors que la principale opposition à la junte avait prédit un suspense pour le premier scrutin en huit ans.

Pour les élections de 2011 un taux de participation avait été de 55% pour le vote par anticipation, soit environ 1,4 million de personnes.

Mais l'enthousiasme est monté en flèche au sein d'une population privée de processus démocratique depuis le coup d'État de 2014 - ce qui se reflète dans le nombre en forte hausse d'électeurs dimanche dans le royaume.

"Il y a eu un taux de participation de 86,98%" sur les 2,6 millions d'électeurs enregistrés pour le vote anticipé, a déclaré lundi Ittiporn Boonpracong, président de la Commission électorale.

De nombreux bureaux de vote ont enregistré "plus de 90% de participation", a-t-il ajouté.

Depuis la prise de pouvoir par les militaires en 2014, le chef de la junte, Prayuth Chan-O-Cha a reporté les élections à maintes reprises, suscitant du ressentiment chez des gens las de la répression contre les critiques et le débat politique.

Alors que le jour des élections approche, l'enthousiasme des électeurs est très palpable dans le pays, en ligne, les Thaïlandais, peuple hyper connecté, partageant leurs idées en ligne et débattant sur les réseaux sociaux.

Une forte participation électorale pourrait probablement semer le trouble au Phalang Pracharat, parti dirigé par Prayuth Chan-O-Cha, candidat au poste de Premier ministre.

Plus de 7 millions de jeunes Thaïlandais seront en mesure de voter pour la première fois, une variable imprévisible dans un pays habitué à avoir des catégories d’électeurs clairement définies.

Le Puea Thai, le parti le plus populaire du pays qui avait amené Yingluck Shinawatra au pouvoir en 2011, reste confiant dans ses chances, estime Sudarat Keyuraphan, candidate au poste de Premier ministre, lors d'une campagne électorale dans la province de Chaiyaphum, dans le nord-est de la Thaïlande.

"Hier, lors du vote anticipé, les gens se sont retrouvés sous le soleil brûlant pendant trois heures (...) ils veulent faire comprendre que le temps que la dictature est passé", a-t-elle déclaré à l'AFP.

Mais il est difficile de prédire l’issue des élections avec une Constitution élaborée par la junte, qui, selon les analystes, est destinée à miner l’accès au pouvoir d’un parti populaire comme le Puea Thai.

"Ce n'est pas facile pour nous de gagner ... mais ce n'est pas facile non plus pour eux (Phalang Pracharat)", a déclaré Sudarat.

Des milliers de partisans ont applaudi avec enthousiasme alors qu'elle-même et les autres dirigeants du parti avaient promis d'augmenter les revenus des ruraux - un signe de la domination persistante du Puea Thai dans le nord-est du pays.

M. Sroi, 30 ans, qui a voté pour la première fois pour la première fois, a déclaré que la chute des prix de la canne à sucre sous le régime de la junte l'avait poussée à devenir plus active sur le plan politique.

"Je vais certainement voter cette fois-ci ... pour Puea Thai. Ils ont une bonne politique agricole", a-t-elle déclaré.

3 Commentaire (s)Réagir
Commentaire avatar

saintpaul jeu 21/03/2019 - 12:52

De toutes les façons , nous farangs on n'a pas le droit de voter ,nous voterons pour les Européenness

Répondre
Commentaire avatar

Tribun mar 19/03/2019 - 13:27

la photo n'est pas représentative du poids des différentes religions en Thaïlande

Répondre
Commentaire avatar

Moi mer 20/03/2019 - 05:12

La photo n'est là pour représenter le poids des différentes religions mais pour montrer le processus électoral.

Répondre