Preah Vihear - Le temple revient au cœur de la polémique

Par La rédaction de Bangkok | Publié le 01/07/2008 à 13:10 | Mis à jour le 23/06/2019 à 13:12

La Cour administrative thaïlandaise a émis samedi une injonction ordonnant au gouvernement de cesser de soutenir l'inscription du temple cambodgien de Preah Vihear au patrimoine mondial de l'Unesco.

Le 17 juin, le gouvernement thaïlandais avait promulgué une résolution acceptant une nouvelle carte du site proposée par Phnom Penh. L'opposition estime que cela compromet la souveraineté territoriale de la Thaïlande sur ce périmètre frontalier d'une superficie de moins de cinq kilomètres carrés. Le Parti Démocrate va même jusqu'à soupçonner un possible retour d'ascenseur de la part des partisans de Thaksin Shinawatra vis-à-vis du Cambodge pour avoir entre autres laissé le milliardaire implanter son réseau de téléphonie mobile. Le ministre cambodgien des Affaires Etrangères Hor Namhong a accusé vendredi l'opposition thaïlandaise d'exploiter cette question à des fins politiques, suscitant aussitôt une vive réaction d'indignation de la part des députés démocrates. La question très sensible de Preah Vihear faisait en effet partie des attaques lancées, en vain, par l'opposition au Premier ministre et sept autres ministres lors du débat de censure la semaine dernière.

mardi 1er juillet 2008

0 Commentaire (s) Réagir
À lire sur votre édition locale
À lire sur votre édition internationale