Samedi 26 mai 2018
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Permis de conduire en Thaïlande: l’état de santé compte désormais

Par L. BOURBOULON | Publié le 19/12/2017 à 00:04 | Mis à jour le 19/12/2017 à 00:09

Les autorités thaïlandaises envisagent de durcir les modalités d'obtention du permis de conduire afin d'améliorer la sécurité routière dans le royaume qui souffre d’un bilan parmi les plus noirs au monde. 

Le département des transports routiers s'apprête à adopter de nouveaux critères d'obtention du permis de conduire, selon le Bangkok Post

Parmi les nouvelles procédures qui devraient être mises en place l'année prochaine, un système de test complètement électronique. Une identification grâce aux empreintes digitales des candidats aura également lieux au moment de l'examen.

Les autorités ont par ailleurs l'intention de prendre en compte les antécédents médicaux des candidats au permis de conduire. 

Ainsi, l'hypertension, l'épilepsie ou encore le diabète pourraient devenir rédhibitoires. Il en est de même pour les candidats ayant reçu une opération du coeur ou du cerveau en fonction de l'avis du médecin.

Ces nouvelles mesures semblent faire écho à l'incident survenu il y a quelques jours provoqué par un homme épileptique testé positif aux métamphétamines. 

L'objectif affiché est d'améliorer la sécurité routière en Thaïlande que l'OMS place à la deuxième position des pays aux routes les plus dangereuses.

Néanmoins, les autorités n’envisagent apparemment toujours pas d’agir sur l'apprentissage à la conduite qui semble faire cruellement défaut en amont de la délivrance du permis de conduire.
 

0 CommentairesRéagir
Sur le même sujet