Édition internationale
Radio les français dans le monde
--:--
--:--
  • 0
  • 1

MEURTRE A KOH TAO - La Thaïlande autorise de nouveaux tests ADN face à la polémique

Meurtre Koh Tao ADNMeurtre Koh Tao ADN
Les deux jeunes Birmans arrêtés pour le meurtre de deux touristes britannique lors de la reconstitution qui a fait controverse
Écrit par AFP
Publié le 29 octobre 2014, mis à jour le 20 novembre 2018

Le Premier ministre thaïlandais Prayut Chan-O-Cha a annoncé mercredi de nouveaux tests ADN dans l'affaire du meurtre de deux Britanniques, face à la polémique.

"Nous autoriserons de nouveaux tests ADN pour les suspects", a déclaré Prayut, également chef de la junte ayant mené un coup d'Etat en mai.

"S'ils pensent que les tests précédents étaient biaisés, nous allons en faire des seconds", a-t-il ajouté devant la presse.

Les corps de David Miller, 24 ans, et Hannah Witheridge, 23 ans, avaient été découverts nus mi-septembre sur une plage de Koh Tao, petite île touristique du sud de la Thaïlande.

Les deux jeunes Birmans arrêtés peu après se sont rétractés il y a quelques jours, affirmant avoir avoué sous la torture.

Les autorités thaïlandaises assurent que leur analyse des ADN retrouvés dans le corps de la jeune Britannique les confondent.

Londres a émis officiellement son inquiétude dans cette affaire et a proposé l'assistance de ses enquêteurs à Bangkok.

La police thaïlandaise jouit d'une réputation de corruption et d'enquêtes à géométrie variable, souvent bâclées. Dans cette affaire, elle est notamment critiquée pour n'avoir pas bouclé l'île après la découverte du double meurtre.

Agence_France-Presse_Logo.svg_
Publié le 29 octobre 2014, mis à jour le 20 novembre 2018

Flash infos

    Pensez aussi à découvrir nos autres éditions

    © lepetitjournal.com 2024