Jeudi 22 avril 2021

Médicine chinoise: Acuponcture, une autre façon de soigner l'insomnie

Par Samitivej Hospitals | Publié le 10/03/2021 à 00:00 | Mis à jour le 10/03/2021 à 02:34
Photo : DR - Le traitement de l’insomnie par l’acuponcture utilise de fines aiguilles qui permettent d’accéder à différents points du corps liés aux symptômes du patient
Acuponcture et les plantes pour soigner l'insomnie en Thailande

(Contenu partenaire) L'insomnie touche les hommes comme les femmes de tous âges, surtout les adultes et les séniors. Pour y remédier, la médecine traditionnelle chinoise recourt aux plantes et à l’acuponcture. Le point avec le Dr Lixita Thongyam du Samitivej Hospital

L'insomnie se caractérise par des symptômes tels que la difficulté à s'endormir (lorsqu’il vous faut plus de 30 minutes), des nuits courtes (généralement moins de 4 à 6 heures), un sommeil léger, des rêves fréquents ou plus largement un sommeil troublé, des difficultés voire l'impossibilité de se rendormir après s’être réveillé(e).

Toutes ces gênes ont pour effet de dégrader la qualité du sommeil et peuvent aussi dégénérer en une insomnie totale, c’est-à-dire l’incapacité à dormir pendant la nuit.

Les personnes souffrant d’insomnies sont sujettes à une somnolence diurne, de la torpeur, une fragilité émotionnelle et physique, des difficultés à se concentrer, de la fatigue, etc. 

L'insomnie peut avoir pour origine des troubles physiques ou psychologiques, ou encore une situation stressante sur une période prolongée.

De nos jours, l'insomnie est classée en deux catégories principales: 
1.    l'insomnie aiguë, qui est souvent causée par des problèmes émotionnels, le stress et l'anxiété, ou des maux physiques; 
2.    l'insomnie chronique, qui est souvent le résultat d'une ou de plusieurs causes combinées telles que des troubles psychologiques, des maladies sous-jacentes, la consommation de drogues ou de médicaments, ou un trouble important du sommeil.

La médecine traditionnelle chinoise (MTC) considère que l'insomnie, outre la présence de facteurs externes agissant sur l'humeur et les émotions, peut aussi être causée par des carences nutritionnelles, une circulation sanguine déficiente ou encore une mauvaise coordination, voire des incompatibilités, entre les fonctions de certains organes internes connexes comme le cœur, les reins, le foie, la rate et la vésicule biliaire. Elle estime qu’il est possible de rétablir un bon équilibre en utilisant des plantes ou l'acuponcture.

Outre les symptômes communs de l’insomnie cités plus haut, lesquels permettent de dresser facilement un premier diagnostic, le médecin peut également chercher à savoir si le patient souffre d'autres symptômes tels que des maux de tête, des étourdissements, des palpitations cardiaques, des troubles de la mémoire, de la fatigue, un manque d'énergie, de la nervosité, des rêves fréquents, de l'anxiété et de la dépression. Un diagnostic peut également nécessiter d'autres examens systématiques et des tests de laboratoire.

Acuponcture et plantes

Dans un traitement de l'insomnie faisant intervenir la médecine traditionnelle chinoise, les médecins MTC effectuent d'abord leur propre diagnostic, puis traitent ensuite les symptômes par l'acuponcture afin de réguler et établir un équilibre dans le corps. Ils peuvent également recommander l'utilisation de plantes courantes à prendre en complément ou à incorporer dans la cuisine, ou encore sous forme de tisanes faciles à boire au quotidien.

On trouve notamment le jujube, le champignon lingzhi, le miel, le longane séché ou encore le thé à la camomille, certains ayant des propriétés médicinales qui peuvent aider à nourrir les organes associés ou ont des propriétés relaxantes pour le système nerveux et musculaire, aidant ainsi le patient à trouver plus facilement le sommeil.

Le traitement traditionnel de l’insomnie par l’acuponcture utilise de fines aiguilles qui permettent d’accéder à différents points du corps liés aux symptômes du patient. Au cours d’une séance, les aiguilles restent posées pendant 20 à 40 minutes avant d’être retirées. Le nombre de séances varie selon le stade et la gravité de l'insomnie. 

Pour une insomnie aiguë, par exemple, le patient devra généralement suivre une dizaine de séances à raison de 2 à 3 par semaine, ce qui est correspond à un traitement type. Pour l'insomnie temporaire, moins de 10 séances peuvent suffire, tandis que l'insomnie chronique peut nécessiter plus d'un traitement.

* Si un patient prend régulièrement des somnifères, il ne doit pas s’arrêter brusquement mais consulter un médecin afin de réduire progressivement la posologie selon l’avis de ce dernier en association avec des traitements de la médecine traditionnelle chinoise.

Conseils et prévention de l'insomnie

  • Évitez de dormir pendant la journée, 
  • Évitez le café, le thé ou les boissons gazeuses
  • Avant le coucher, évitez de regarder la télévision ou des écrans 
  • Avant le coucher, évitez de prendre des repas lourds ou manger des aliments difficiles à digérer 
  • Si vous ne parvenez pas à vous endormir, adonnez-vous à une activité apaisante comme lire, écouter de la musique ou encore méditer
  • Faites de l'exercice régulièrement, mais de préférence pas juste avant le coucher

Texte tiré de l’article en anglais intitulé Acupuncture—Another Treatment Option for Insomnia rédigé par le Dr Lixita Thongyam, spécialiste en médecine physique et de réadaptation pour l'hôpital Samitivej.

Nous vous recommandons

Logo-Samitivej-Carre

Samitivej Hospitals

Les hôpitaux Samitivej proposent des soins et services de santé haut de gamme en Thaïlande pour la clientèle internationale
0 Commentaire (s)Réagir

Expat Mag

MEDIAS

Fill’expat: le podcast au féminin pour sauter le pas de l’expatriation

Fill’expat, c’est le podcast francophone qui donne les clés pour s’expatrier. Toutes les semaines, Kelly Barichello interroge des femmes francophones qui ont fait le choix de s’installer à l’étranger.