Mercredi 14 novembre 2018
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

LESE-MAJESTE – 500 personnes se réunissent pour l'historien de Thammasat

Par La rédaction de Bangkok | Publié le 26/04/2011 à 00:00 | Mis à jour le 27/08/2018 à 04:04

Environ 500 universitaires, journalistes étrangers, activistes sociaux, se sont rassemblés dimanche à l'université Thammasat, pour apporter leur soutien au professeur Somsak Jeamteerasakul, qui risque d'être accusé de lèse-majesté pour des discours prononcé en décembre dernier, rapportait hier le Bangkok Post.

L'homme a donné une conférence, dimanche, lors de laquelle il a déclaré avoir reçu depuis deux semaines des appels téléphoniques le prévenant que les autorités étaient en attente pour l'arrêter. Sa page Facebook a été fermée et la police a assuré qu'une plainte pour crime de lèse-majesté serait déposée contre lui. Le mois dernier, le chef de l'armée, Prayuth Chanocha, avait critiqué, sans citer de nom, un universitaire qui "tentait de détruire la monarchie". Ces accusations font suite au discours de l'historien prononcé le 10 décembre dernier, proposant huit réformes pour la monarchie. Pour sa défense, Somsak a assuré n'avoir jamais proposé d'abolir l'institution royale mais suggéré une évolution. "Mes huit propositions n'apportent rien de nouveau par rapport à ce dont les gens parlent en privé. Je pense qu'en abordant ce sujet de façon ouverte et dans un contexte universitaire, la monarchie peut en ressortir renforcée", a-t-il déclaré, en réaffirmant que le statut de la monarchie devait être débattu publiquement.
P.B. mardi 26 avril 2011

0 Commentaire (s)Réagir