Mercredi 2 décembre 2020

Les manifestants thaïlandais pointent les dépenses royales

Par Lepetitjournal.com Bangkok avec Reuters | Publié le 30/10/2020 à 00:00 | Mis à jour le 30/10/2020 à 01:37
Photo : REUTERS / Athit Perawongmetha - Les manifestants ont organisé une parodie de défilé de mode lors d’une nouvelle manifestation contre le gouvernement à Bangkok, le 29 octobre 2020
Manif-Bangkok-2020-10-29-defile-mode

Les manifestants thaïlandais ont critiqué les dépenses du palais et organisé un "défilé de mode" parodiant des membres de la famille royale jeudi lors d'un rassemblement à Bangkok qui a attiré plusieurs milliers de personnes.

Le spectacle consistait en un défilé sur tapis rouge avec des militants imitant la royauté. Les manifestants ont organisé cette mise en scène le même jour où l'une des filles du roi, qui est créatrice de mode bien connue de la scène parisienne, devait lancer une nouvelle collection de mode.

Les orateurs du rassemblement ont dénoncé ce qu'ils ont qualifié de gaspillage de la part de la famille royale à un moment où l'économie thaïlandaise dépendante du tourisme est ravagée essentiellement par les mesures anti-Covid-19 prises par le gouvernement, notamment celles concernant l’entrée des étrangers sur le territoire.

«Cela ne poserait pas de problème si ce n’était pas notre argent», a déclaré à la foule Jutatip Sirikhan une leader étudiante.

Les manifestants ont appelé à des réformes de la monarchie pour réduire les pouvoirs du roi et annuler les actes lui ayant octroyé récemment le contrôle de certaines unités de l'armée et des biens de la couronne évalués à plusieurs dizaines de milliards de dollars.

Durant cette année difficile, les Thaïlandais ont peu vu leur roi qui a passé une grande partie de son temps en Allemagne. Lundi, les manifestants se sont rendus à l'ambassade d'Allemagne pour demander une enquête sur ses actions et son mode de vie là-bas.

L'Allemagne veut croire pour l’heure que le roi n’a pas enfreint jusqu'ici l’interdiction de gérer son pays depuis sa résidence bavaroise, a déclaré mercredi une source parlementaire à Berlin.

Les manifestants thaïlandais réclament également une nouvelle Constitution et la destitution du Premier ministre et ancien chef de la junte, Prayuth Chan-O-Cha, qui a fait savoir qu’il comptait conserver son poste de chef du gouvernement auquel il avait été reconduit l’an dernier à l’issue d’élections controversées.

0 Commentaire (s)Réagir