Mardi 22 octobre 2019
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

La Thaïlande rassurante sur l’impact des attaques en Arabie Saoudite

Par Lepetitjournal.com Bangkok avec Reuters | Publié le 16/09/2019 à 19:50 | Mis à jour le 17/09/2019 à 05:00
Photo : REUTERS / Jorge Silva -
Train-marche-Thailande

La Thaïlande se voulait rassurante lundi quant à l’impact que devraient avoir sur son économie les attaques survenues samedi sur des champs pétroliers en Arabie Saoudite

La Thaïlande estime que la flambée des prix du pétrole après les attaques contre les installations pétrolières saoudiennes n’aura qu’un impact limité sur son inflation et ses exportations, a déclaré lundi un responsable du ministère thaïlandais du Commerce.

Les attaques de samedi par des drones sur des installations pétrolières saoudiennes ont bloqué 5% de la production mondiale de brut et ont provoqué la plus forte hausse des prix du pétrole depuis 1991, après que des responsables américains ont accusé l'Iran et que le président Donald Trump a déclaré que Washington était "prêt à riposter".

Mais le ministère thaïlandais du Commerce estime que la situation ne devrait pas se prolonger, ce qui ne devrait faire monter l’inflation thaïlandaise que de 0,01 point de pourcentage, a déclaré Pimchanok Vonkorporn, une responsable du ministère.

Le ministère du Commerce maintient sa prévision d'inflation globale pour 2019 à 0,7%-1,3%, a-t-elle indiqué, ajoutant que l'impact des prix du pétrole sur l'inflation était inférieur à celui de l’appréciation du baht, devise la plus performante d'Asie cette année.

Le renforcement du baht, qui a gagné 6,7% par rapport au dollar jusqu’ici cette année, pourrait maintenir l’inflation à moins de 1% cette année, a souligné Pimchanok Vonkorporn. En janvier-août, l’inflation globale était de 0,87%.

Les exportations liées au pétrole ne pourront s'améliorer que légèrement et le ministère s'en tient à l'objectif de 3% de croissance annuelle des exportations fixé par le gouvernement pour le second semestre de 2019, conclut la responsable.
 

0 Commentaire (s)Réagir