La Thaïlande porte plainte contre Lazada pour des masques trop chers

Par Lepetitjournal.com Bangkok avec Reuters | Publié le 12/03/2020 à 00:00 | Mis à jour le 12/03/2020 à 00:52
Photo : REUTERS / Jorge Silva - Un couple portant un masque en guise de prévention contre l'épidémie de coronavirus dans métro aérien de Bangkok, Thaïlande le 9 mars 2020
Masque-Coronavirus-Lazada-Thailande

Le ministère thaïlandais du Commerce a déposé mercredi une plainte contre la plateforme de commerce électronique soutenue par Alibaba, Lazada, après une série d’enquêtes ayant révélé que des masques chirurgicaux y étaient vendus à des prix excessivement élevés, selon un haut responsable.

La Thaïlande, qui compte 59 cas confirmés de coronavirus, a classé le mois dernier les masques chirurgicaux et les désinfectants pour les mains parmi les marchandises contrôlées, ce qui lui permet de fixer des prix plafonds et de mieux contrôler la distribution.

"Le ministère du Commerce intente une action en justice contre Lazada sur trois cas", a déclaré aux journalistes le ministre thaïlandais du Commerce, Jurin Laksanavisit, lors d'une conférence de presse.

Il se trouve que trois boutiques en ligne opérant sur la plate-forme Lazada vendent des masques chirurgicaux à des prix excessivement élevés et supérieurs au prix de contrôle de 2,5 bahts par masque, a affirmé Jurin Laksanavisit.

Les trois magasins ont vendu des masques à un prix moyen compris entre 22 bahts et 26 bahts, a-t-il dit, ajoutant que les propriétaires pouvaient encourir jusqu'à sept ans de prison et une amende pouvant aller jusqu'à 140.000 bahts (3.946€).

Les fonctionnaires du ministère ont déposé une plainte contre le premier vendeur auprès de la police et prévoient de porter plainte contre les deux autres.

Ils ont également informé le directeur général de Lazada en Thaïlande qui, en tant qu'intermédiaire, est punissable en vertu des mêmes lois, a déclaré le ministre, ajoutant que le gouvernement avait auparavant appelé les sites de vente en ligne à la vigilance dans la régulation des activités illégales sur leurs plateformes.

Lazada a déclaré: "Nous soutenons les mesures prises par le Département du commerce intérieur pour maintenir des prix raisonnables pour les articles essentiels, y compris les masques faciaux. Nous sommes au courant des commentaires du ministre du Commerce et menons actuellement une enquête interne."

"Nous surveillons activement la situation du COVID-19 et les nouvelles réglementations, pour éduquer les vendeurs sur notre plateforme. Si un vendeur persiste à gonfler les prix des masques, Lazada supprimera le listing", indique le communiqué.
 

0 Commentaire (s) Réagir
À lire sur votre édition locale
À lire sur votre édition internationale