Samedi 21 juillet 2018
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

La Gambie s'excuse pour des remarques vis-à-vis du "tourisme sexuel"

Par Lepetitjournal.com Bangkok avec AFP | Publié le 07/03/2018 à 00:00 | Mis à jour le 07/03/2018 à 01:44
Trang-resort

La Gambie a présenté des excuses officielles auprès de la Thailande mardi pour une déclaration de son ministre des Affaires Etrangères qui avait qualifié le royaume de paradis pour touristes sexuels, déclenchant de vives protestations de la part de Bangkok.

Hamat Bah avait dit sur une chaine de télévision publique en janvier que la Gambie, destination ensoleillée prisée par les touristes occidentaux, notamment scandinaves, perdait en fréquentation au profit de l’archipel voisin du Cap Vert après avoir développé une réputation de paradis sexuel.

"Le fait est que l’image de ce pays a été lourdement malmenée… j’essayais de déterminer la raison pour laquelle nous n’attirons plus les touristes scandinaves, et j’ai découvert que ce pays était perçu comme une destination de tourisme sexuel," avait-il déclaré.

"Nous ne sommes pas une destination de tourisme sexuel. Si vous voulez une destination de tourisme sexuel, vous allez en Thaïlande," avait-il cru bon d’ajouter.

Le gouvernement thaïlandais a protesté formellement la semaine dernière dans une lettre énergique. 

Son ministre de la Culture, Veera Rojpojchanarat, a par ailleurs déclaré que le tourisme sexuel avait baissé grâce à des mesures mises en place par le gouvernement.

"La Thailande s’est beaucoup améliorée sur ce point. Après que le ministère de la Culture s’est attaché à promouvoir la moralité, le problème s’est nettement amélioré," a affirmé le ministre à des journalistes, selon les medias thaïlandais.

Dans un communiqué mardi, le ministère gambien des Affaires étrangères, dit qu’il "regrette les commentaires malheureux prononcés par le ministre du Tourisme et de la Culture."

Il dit aussi que "des mesures seront mises en place pour éviter que ce genre d’incident regrettable ne se reproduise," ajoutant que les propos du ministre ne devaient pas être interprétés comme le reflet de la vision du gouvernement sur le secteur du tourisme de Thailande."

0 CommentairesRéagir

Vivre en Thaïlande

TOURISME

AirBnB: louer son logement à la nuit est désormais légal en Thaïlande

AirBnB et le Département de l’administration provinciale thaïlandais ont annoncé, le 6 juillet, leur partenariat pour permettre aux particuliers de louer leur logement et développer un tourisme local.