Lundi 24 septembre 2018
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

JUSTICE – Peine mort confirmée pour une étudiante thaïlandaise au Vietnam

Par Lepetitjournal Bangkok | Publié le 08/10/2012 à 00:00 | Mis à jour le 08/01/2018 à 11:00

La Cour suprême de Ho Chi Minh a refusé à la jeune étudiante thaïlandaise Preeyanooch Phuttharaksa de commuer la peine de mort qui lui avait été infligée pour avoir introduit de la drogue dans le pays, a fait savoir ce week-end la presse vietnamienne. La jeune fille de 24 ans avait été arrêtée en octobre 2011 par les douaniers de l'aéroport Tan Son Nhut qui avaient trouvé dans ses bagages plus de 3 kilos de métamphétamines. Le tribunal du peuple l'a condamnée à la peine capitale le 26 juin dernier. L'étudiante thaïlandaise avait avouée avoir reçu à Bangkok 50.000 bahts par des trafiquants nigérians pour introduire la drogue au Vietnam depuis le Bénin. Elle aurait passé ainsi de la drogue au Vietnam deux fois avant d'être arrêtée. Le Bangkok Post rappelait hier que selon des officiels thaïlandais, Preeyanooch avait encore un recours en déposant une demande de grâce auprès du Président vietnamien. La mise à mort au Vietnam se fait désormais par injection létale. Jusqu'à l'an dernier, les exécutions se faisaient par peloton d'exécution.
La peine de mort est également en vigueur en Thaïlande. Un festival du film sur la peine de mort sera organisé cette semaine du 10 au 12 à l'Alliance Française de Bangkok avec le soutien d'Amnesty International, le Goethe Institute, le département des droits et libertés du ministère de la Justice. En savoir plus sur l'Agenda du PetitJournal.com.
() lundi 8 octobre 2012
{loadposition 728-2_bangkok-article}

0 Commentaire (s)Réagir