Mercredi 8 décembre 2021
TEST: 2238

IMPUNITE - Des meurtres de militants trop souvent ignorés en Thaïlande selon l’ONU

Par Lepetitjournal Bangkok | Publié le 29/11/2016 à 23:00 | Mis à jour le 08/01/2018 à 13:32

L'ONU a réprimandé la Thaïlande lundi pour avoir laissé impunis plusieurs meurtres de militants de la terre, soulignant l'incapacité du pays à résoudre ce genre d'affaires.

Le Haut-Commissariat des Nations unies aux droits de l'homme (OHCHR) a dénoncé lundi l'impunité de plusieurs meurtres de militants de la terre en Thaïlande. L'organisation s'est dite forcée de s'exprimer après qu'une cour d'appel du sud du pays a maintenu l'acquittement de l'unique suspect dans le meurtre d'un militant l'année dernière.

Chai Bungthonglek avait été tué par balle chez lui à Surat Thani en février 2015 par un tireur à moto.

Depuis 2010, c'est le quatrième chef d'un groupe local de militants contre les expropriations terriennes par les entreprises d'huile de palme à se faire tuer. Personne n'a été condamné pour ces meurtres.

Le délégué régional du OHCHR, Laurent Meillan, a expliqué : "il est très inquiétant qu'après ces meurtres et plusieurs autres attaques, justice n'a pas été faite".

Selon un rapport de l'ONG "Global Witness" publié en 2014, la Thaïlande est le 7èmepays le plus dangereux du monde pour les militants de la terre –et le deuxième plus dangereux d'Asie, derrière les Philippines.

S.D-L avec AFP (http://www.lepetitjournal.com/bangkok) mercredi 30 novembre 2016
{loadposition 728-2_bangkok-article}

0 Commentaire (s) Réagir