FRONTIERE – Un responsable de l’armée promet de ne pas repousser les nouveaux réfugiés Karen

Par La rédaction de Bangkok | Publié le 23/06/2009 à 01:00 | Mis à jour le 23/06/2019 à 13:57

Selon un responsable cité anonymement par l'agence de presse gouvernementale MCOT, l'armée thaïlandaise ne repoussera pas les quelque 3.000 Karen qui ont franchi la frontière entre la Birmanie et la Thaïlande ces dernières semaines.

Les réfugiés fuient l'intensification des combats entre l'armée birmane et les groupes armés Karen. Il s'agit de l'une des plus importantes vagues d'arrivée de réfugiés birmans en Thaïlande depuis dix ans. Les réfugiés se sont installés au nord de la ville frontière de Mae Sot (Nord-Ouest). Selon MCOT, l'armée ne forcera pas les Karen à retourner en Birmanie s'ils pensent que leurs vies y sont en danger. Dans le même temps, une association de femmes Karen demande au gouvernement thaïlandais de cesser les rapatriements forcés de réfugiés, en particulier des femmes et des enfants, qui risqueraient des viols. Selon l'Organisation des femmes Karen (Karen Women Organization), l'armée thaïlandaise a forcé plusieurs familles à retourner en Birmanie depuis le 16 juin dernier.
(http://www.lepetitjournal.com/bangkok.html ) mardi 23 juin 2009

0 Commentaire (s) Réagir
À lire sur votre édition locale
À lire sur votre édition internationale