Lundi 10 décembre 2018
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Exposition à Bangkok sur les relations franco-thaïes au 19e  siècle

Par Kunthida RAKSAPAKDEE | Publié le 02/02/2018 à 00:00 | Mis à jour le 02/02/2018 à 05:21
Photo : Kunthida RAKSAPAKDEE - Tableau de Jean-Léon Gérôme illustrant la réception des ambassadeurs siamois invités par Napoléon III au château de Fontainebleau
Mongkut-740

Après avoir été exposée à Paris à la Maison d'Art Bernard Anthonioz en 2015, puis à Bordeaux la même année, au musée d'art contemporain CAPC, et enfin à Kyoto dans la Galerie de l'université des beaux-arts en 2017, c’est désormais à Bangkok que l’exposition "Mongkut" réalisée par Arin Rungjang se pose temporairement. 

Exposition Mongkut (photo Kunthida RAKSAPAKDEE)L’installation artistique met à l’honneur les relations entre le Siam et la France, sous le règne du roi Rama IV et celui de Napoléon III, lorsque les passions colonisatrices, en Asie du Sud Est, de l’empereur français, menaçaient le royaume. Ainsi, lors d’une visite officielle à Paris, le 27 juin 1861, trois ambassadeurs de Siam ont fait don d’une imitation du modèle de la couronne du roi Rama IV, à l’empereur  Napoléon III, afin de célébrer un traité de non-agression, signé quelques années auparavant. 

L’exposition, ouverte du 12 janvier au 24 février, présente une série d’objets utilisés dans l’établissement des relations diplomatiques Franco-Thaïlandaises, au 19e siècle, comme notamment la réplique de la couronne offerte à l’empereur français. Le vrai modèle fut conservé au musée chinois de Fontainebleau en France, avant d’être dérobé en mars 2015 lors d’un spectaculaire vol d’œuvres d’arts (lire notre article). Est également exposé le tableau du peintre Jean-Léon Gérôme, qui illustre la réception des ambassadeurs siamois, invités par Napoléon III et Eugénie de Montijo, au château de Fontainebleau.

Dans des pièces voisines, on y trouve aussi l’illustration de la cérémonie, publiée par le journal français Le Monde en 1861, ainsi que les différents composants de la couronne, tel que le vernis laqué, provenant de la sève d’arbres de Lanna, ancienne région au Nord de la Thaïlande. La visite est animée d’une courte vidéo, sous-titrée en anglais, qui explique les techniques de fabrication du joyau et permet de mieux appréhender les savoir-faire locaux. 

L’exposition gratuite est ouverte tous les jours sauf le dimanche, au centre d’art de l’université de Silpakorn (Phra Nakorn). Du lundi au vendredi, les locaux sont ouverts de 9h à 19h et du samedi, de 9h à 16h. 
 

Kunthida RAKSAPAKDEE

Etudiante en quatrième année de français de l'Université de Phayao en stage avec lepetitjournal.com Bangkok
0 Commentaire (s)Réagir