ENVIRONNEMENT - Greenpeace dénonce la surpêche en Thaïlande

Par Lepetitjournal Bangkok | Publié le 30/06/2013 à 22:00 | Mis à jour le 23/10/2018 à 14:37

Un bateau de Greenpeace mouille depuis deux semaines dans les eaux du Golfe de Thaïlande pour une campagne de dénonciation de la surpêche. L'organisation écologique demande au gouvernement de prendre des mesures d'urgence.

La surpêche qui a cours dans les eaux de la Thaïlande, d'Indonésie et des Philippines menace de détruire définitivement leurs écosystèmes marins. C'est ce qu'affirme en tout cas Greenpeace après avoir dépêché dans les eaux du golfe de Thaïlande le navire Esperanza, dans le cadre d'une campagne de communication “Oceans in the balance” dénonçant la surpêche.

L'Esperanza a fait escale à Songkla et Prachuap Buri avant de finir sa tournée à Bangkok dimanche 30 juin. Greenpeace demande au gouvernement thaïlandais de mettre fin aux pêches destructrices qui utilisent les chaluts de fond, les filets de poussoirs, les dragues et la lumière leurre. L'organisation demande également l'élargissement des zones de pêcheries côtières protégées de 5 à 12 miles nautiques (22 kilomètres).

Dans un rapport remis au Département des pêches, Greenpeace note qu'en 1961 les pêches dans le golfe de Thaïlande donnaient en moyenne 300 kg de prise par heure contre seulement 25 kilos en 2011. Greenpeace tire la sirène d'alarme estimant qu'à ce rythme le golfe de Thaïlande sera stérile dans une décennie.

FP (http://www.lepetitjournal.com/bangkok) mardi 2 juillet 2013
 

0 Commentaire (s) Réagir
À lire sur votre édition locale
À lire sur votre édition internationale