TEST: 2238

Des militants politiques au service de la magie noire en Thaïlande

Par Eric DESEUT | Publié le 18/01/2013 à 00:00 | Mis à jour le 23/03/2022 à 08:48

Si les villageois de Tha Sawang dans la province de Surin ont accroché des chemises rouges devant leurs maisons et autour de leurs jardins, ce n'est pas pour afficher leur allégeance au mouvement dit des "chemises rouges", ou Front uni pour la démocratie et contre la dictature (UDD), farouchement opposé aux "chemises jaunes" de l'Alliance du peuple pour la démocratie (PAD). Pour avoir déchainé les passions au cours des dernières années, la politique n'en a pas pour autant le monopole de couleurs mises pour l'occasion au service de la magie noire. Cette fois, il s'agit de tenir à distance une mystérieuse veuve fantôme suspectée d'avoir volé la vie de dix hommes du village au cours du mois passé. Ces gaillards en pleine santé ont tous rendu l'âme succombant à une insuffisance respiratoire selon le diagnostic des médecins. Las! Pour le médium commissionné par les villageois c'est bel et bien la veuve fantôme qui est responsable et les familles n'ayant qu'un seul fils seraient particulièrement vulnérables. Sa prescription relève donc de la tactique de l'épouvantail dont le rôle est tenu par des chemises rouges. "Je n'accroche pas une chemise rouge en raison de mes opinions politiques, mais parce que je m'inquiète pour mon neveu. Même si je ne crois pas nécessairement à cette histoire, il n'y a pas de mal à prendre quelques précautions" confiait un pragmatique villageois au Bangkok Post.

E.D. vendredi 18 janvier 2013

0 Commentaire (s) Réagir
À lire sur votre édition locale