Jeudi 12 décembre 2019
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Des hommes armés tuent 15 personnes dans le sud de la Thaïlande

Par Lepetitjournal.com Bangkok avec Reuters | Publié le 07/11/2019 à 00:00 | Mis à jour le 07/11/2019 à 00:20
Photo : Reuters
Attaque-Sud-Thailande-Yala

Une attaque sur un poste de contrôle par un groupe armé dans le sud de la Thaïlande a fait au moins 15 morts, dont un officier de police et plusieurs villageois volontaires de sécurité, ont annoncé mercredi les autorités.

Il s’agit de l’attaque la plus grave depuis plusieurs années dans cette région aux prises avec une insurrection séparatiste responsable de plusieurs milliers de morts sur près de quinze ans.

Le groupe qui a mené l’assaut sanglant mardi soir, dans la province de Yala, a également utilisé des explosifs et pris soin d’éparpiller des clous sur la route pour couvrir leur fuite.

"C'est probablement le travail des séparatistes", a déclaré à Reuters le colonel Pramote Prom-in, porte-parole de la sécurité militaire dans la région. "C’est l’une des attaques les plus importantes de ces derniers temps."

Il n’y a pas eu de revendication immédiate, comme c’est souvent le cas dans ce genre attaques dans la région.

Selon Deep South Watch, une organisation qui suit et analyse les phénomènes de violence dans la région, près de 7.000 personnes ont péri depuis 2004 dans cette insurrection séparatiste qui sévit quasi-exclusivement dans les provinces de Yala, Pattani et Narathiwat, majoritairement peuplées de malais-musulmans.

Plusieurs des personnes tuées mardi dans l’attaque du check-point étaient des membres d’une organisation de villageois volontaires travaillant apparemment au renseignement de la police et à l’armée locales.

"Normalement, les insurgés ne frappent pas ces volontaires, car ils sont considérés comme des civils, jusqu’au moment où ces derniers franchissent la ligne et deviennent des éléments de l'appareil d'Etat", explique Don Pathan, un expert de l’extrême sud thaïlandais.

La population de ces provinces, issue pour une grande partie d’un sultanat malais-musulman indépendant avant l’annexion de la Thaïlande en 1909, est à 80% musulmane, alors que le reste du royaume est essentiellement bouddhiste.

Certains groupes rebelles disent se battre pour établir un État indépendant.

0 Commentaire (s)Réagir