TEST: 2238

CRISE POLITIQUE – Le Parti démocrate risque désormais la dissolution

Par Lepetitjournal.com Bangkok avec AFP | Publié le 13/04/2010 à 00:00 | Mis à jour le 10/03/2019 à 09:09

La Commission électorale a demandé hier la dissolution du Parti démocrate dans une affaire de donation irrégulière, dans le but implicite de calmer les tensions. Néanmoins, plusieurs étapes doivent encore être franchies avant d'obtenir une décision finale, soit plusieurs mois de procédure en vue

La Commission électorale préconise de dissoudre le Parti Démocrate (PD) du Premier ministre Abhisit Vejjajiva, accusé d'avoir bénéficié d'une donation illégale il y a plusieurs années, a-t-on appris hier auprès du parti. La Commission a estimé à la majorité de ses membres que le PD avait bien reçu une donation irrégulière de 258 millions de bahts (5,9 millions d'euros) en 2005, a indiqué un porte-parole du parti. Elle doit désormais transmettre le dossier au procureur général, qui l'examinera sous 30 jours avant une possible transmission à la Cour constitutionnelle. La décision finale devrait prendre plusieurs mois. "Nous sommes informés de la décision de la Cour mais l'affaire n'est pas terminée. Elle doit encore franchir le cap du procureur et de la Cour constitutionnelle", a indiqué Buranaj Smutharaks, porte-parole du PD.

Nouvelle victoire pour les rouges

Cette décision était réclamée de longue date par les "Chemises rouges", manifestants antigouvernementaux qui réclament la démission d'Abhisit. Elle intervient alors que la situation politique est bloquée dans le pays, après des affrontements entre manifestants et militaires qui ont fait 21 morts et plus de 860 blessés au cours du week-end. Les Chemises rouges, favorables à l'ancien Premier ministre en exil Thaksin Shinawatra, se plaignent notamment d'une justice à deux vitesses, selon eux entièrement au service des élites traditionnelles de Bangkok, dans lesquelles elles classent le PD d'Abhisit, le plus ancien parti du pays. En 2007, le Thai Rak Thai, parti de Thaksin, avait été dissout par la Cour constitutionnelle pour fraude électorale. Plusieurs autres décisions judiciaires avaient été par la suite prises contre Thaksin et ses alliés. Les "rouges" exigent régulièrement en réponse une décision de la Commission électorale sur l'affaire touchant le Parti Démocrate. En janvier dernier, Thaksin a été privé de la moitié de sa fortune par la Cour suprême, notamment pour abus de pouvoir. Un verdict là encore vécue par les "rouges" comme le signe que l'ensemble du système judiciaire du pays leur est défavorable.

(https://www.lepetitjournal.com/bangkok avec AFP) mardi 13 avril 2010

Voir les Conseils aux voyageurs de l'Ambassade France à Bangkok (11/04/2010)

Lire aussi notre article du 12 avril 2010, La Thaïlande encore plus divisée, le gouvernement dans l'impasse
Lire aussi notre article du 11 avril 2010, Dix-neuf morts, 800 blessés dans des violences à Bangkok (vidéo)
Voir aussi les reportages vidéo de Kinocell sur manifestations 
Voir aussi le reportage vidéo de France 24 sur les affrontements
Lire aussi notre article du 10 avril 2010, PTV de nouveau coupée, les autorités prêtes à repousser les Rouges
Lire aussi notre article du 9 avril 2010, Les Rouges obtiennent la réouverture de People TV au prix de quelques heurts
Lire aussi notre article du 8 avril 2010, Les Chemises rouges défient l'Etat d'urgence
Lire aussi notre article du 7 avril 2010, Etat d'urgence décrété sur Bangkok et les provinces périphériques 
Lire aussi notre article du 7 avril 2010, Quelques frictions entre les autorités et des manifestants toujours plus provocants
Lire aussi notre article du 6 avril 2010, Les rouges bloquent Lumpini et se dirigent sur Silom 
Lire aussi notre article du 6 avril 2010, Les rouges restent au moins jusqu'au 20 avril 
Lire aussi notre article du 5 avril 2010, Les manifestants jouent avec le feu
Lire aussi notre article du 4 avril 2010, Les rouges bloquent le centre de Bangkok, la police prête à intervenir
Lire aussi notre article du 31 mars 2010, Les Rouges abandonnent les négociations, nouvelles actions prévues ce week-end
Lire aussi notre article du 30 mars 2010, Les Rouges rejettent l'offre d'Abhisit, possible poursuite des discussions jeudi
Lire aussi notre article du 29 mars 2010, Echec du premier round de négociations entre Abhisit et les Rouges 
Lire aussi notre article du 28 mars 2010, Après avoir fait bouger les soldats, les Rouges sous les fenêtres d'Abhisit
Lire aussi notre article du 21 mars 2010 (article et vidéos), Les Rouges satisfaits de leur tour de ville, la situation toujours bloquée
Lire aussi notre article du 20 mars 2010, Plusieurs milliers de Rouges attendus sur les artères de Bangkok aujourd'hui
Lire aussi notre article du 18 mars 2010, Les autorités tendent la main aux rouges pour isoler Thaksin 
Lire aussi notre article du 17 mars 2010 (article et vidéos), Le peuple déverse son sang pour dénoncer l'injustice des élites
Lire aussi notre article du 16 mars 2010, Les Rouges remerciés jouent un va-tout morbide
Lire aussi notre article du 14 mars 2010, Près de 100.000 chemises rouges prêts à se déployer dans Bangkok
Lire aussi notre article du 12 mars 2010 (17h20), Les rouges se dispersent après une journée relativement calme
Lire aussi notre article du 12 mars 2010 (14h30), Défilés sporadiques des chemises rouges de Bangkok
Lire aussi notre article du 12 mars 2010, Bangkok privé de carburant jusqu'à nouvel ordre, 50.000 hommes déployés
Lire aussi notre article du 11 mars 2010, Thaksin appelle au rassemblement, les principaux axes routiers protégés

0 Commentaire (s) Réagir
À lire sur votre édition locale