Lundi 10 août 2020

Covid-19: Une aide aux expatriés français en Thaïlande se met en place

Par Catherine Vanesse | Publié le 21/04/2020 à 01:38 | Mis à jour le 21/04/2020 à 09:00
Photo : Copie d'écran - L’ambassadeur de France en Thaïlande, Jacques Lapouge, le17 avril lors d'un message vidéo adressé Français résidents en Thaïlande
Ambassadeur-France-Jacques-Lapouge-Thailande

Les résidents français en Thaïlande inscrits au registre consulaire ont été invités à remplir un formulaire pour évaluer les besoins en aides sociales pour les foyers en difficultés et pouvoir assurer un accompagnement adapté. 

L’ambassadeur de France en Thaïlande, Jacques Lapouge, a publié vendredi 17 avril un message invitant les Français résidents en Thaïlande à remplir un formulaire dans lequel ils décrivent leur situation actuelle en Thaïlande. Envoyé par email uniquement aux personnes inscrites au registre des Français de l’étranger, le formulaire a pour but d’identifier et d’éstimer les aides nécessaires puis, éventuellement si cela se révèle nécessaire, d’inciter l’Etat français à augmenter les budgets. 

“Il y a deux catégories d’aides que ce questionnaire à destination des expatriés va permettre de quantifier”, explique le conseiller consulaire Claude Bauchet. “La première concerne l’aide sociale qui elle-même se divise en quatre : l’allocation pour les enfants handicapés, l’allocation pour les adultes handicapés, l’allocation à durée déterminée et l’allocation occasionnelle. Normalement pour ces aides, le budget est d’environ 40.000 euros, mais il n’est pas hermétique, en fonction du nombre de cas, un budget supplémentaire pourra être demandé”, ajoute-t-il. 

La deuxième catégorie d’aide concerne les bourses scolaires. “Nous avons demandé de rouvrir l’opportunité pour les parents de déposer à nouveau des dossiers. En effet, pour certains d’entre eux la situation financière a changé et il faut leur permettre de réactualiser leur dossier”, souligne Claude Bauchet.

Selon les derniers chiffres de l’ambassade de France en Thaïlande, au 31 décembre 2018, il y avait 13.321 Français officiellement enregistrés. 
“L’intérêt de ce formulaire est de pouvoir quantifier. J’ai l’impression que des milliers de Français vont se retrouver en difficulté, cela ne concerne pas tellement les retraités, mais tous ceux qui ont un restaurant, un hôtel, etc.” s’inquiète le conseiller. 

“Nous avons déjà mis en place un formulaire pour ceux qui ont atteint le Covid-19 et pour les Français de passage. Nous sommes en situation d’urgence, notre souci maintenant, c’est que la majorité des Français s’inscrivent sur les registres afin de pouvoir les suivre”, commente Patrick Mansier, attaché de presse à l’ambassade de France à Bangkok. 

Depuis la catastrophe du tsunami en 2004, dans laquelle des milliers de touristes et d’expatriés s’étaient retrouvés coupés du monde, sans argent, sans papiers, ni même vêtements pour certains, l’ambassade fait régulièrement campagne pour inciter les Français à s’inscrire sur les listes consulaires pour faciliter son action en cas de problème majeur. Depuis, le royaume a connu deux coups d’Etat en 2006 et 2014, plusieurs périodes de grandes turbulences politiques dont notamment le blocage des aéroports de Bangkok en 2008 et le blocus du centre-ville en 2010 et 2013, sans oublier les grandes inondations de 2011. 

De son côté, le président de l’Association Française de la Bienfaisance en Thaïlande (AFBT), Christophe Fromont, définit trois profils de personnes plus à risque face à la crise économique liée aux mesures mises en place pour lutter contre le Covid-19 : les salariés en contrat précaire ou en contrat local et qui ont perdu leur emploi, les entrepreneurs avec des employés qu’ils ont continué à payer, des particuliers qui se retrouvent dehors parce qu’ils ne peuvent pas payer leur loyer. 

“Nous intervenons principalement auprès de ces personnes. Actuellement, nous avons 5-6 couples sur Koh Samui, nous avons négocié auprès d’un hôtel pour qu’il rouvre et les héberge en attendant qu’ils puissent rejoindre Bangkok. A Bangkok, nous avons aussi des appartements à très bons prix pour pouvoir héberger les Français en difficulté. Avec l’AFBT, nous essayons de les aider pour l’hébergement et s’il le faut pour les billets d’avion pour rentrer en France. Mais nos moyens ne sont pas illimités. Le recensement permettra peut-être d’activer certaines actions avec l’ambassade”, explique Christophe Fromont. 

“Cette action est une première étape indispensable de recensement des besoins mais son résultat ne sera bien entendu probant que si l’Etat français décide de prendre en compte dans le cadre du budget exceptionnel les problèmes de ses non-résidents", ajoute-t-il.

Depuis le début de la crise, de nombreux entrepreneurs ont vu la trésorerie de leur entreprise mise à rude épreuve par le ralentissement voire l’arrêt total de leur activité commerciale. Selon les secteurs, certains parviennent à trouver des solutions, mais pour d’autres, la situation actuelle signifie la chute pure et simple des revenus. Plusieurs entrepreneurs français ont déjà dû mettre la clef sous la porte et d’autres ne voient comme seule issue possible qu’un retour en France après plusieurs années en Thaïlande.

D’autres mesures seront communiquées ultérieurement comme le fait savoir l’ambassadeur Jacques Lapouge dans la lettre d’information consulaire envoyée le lundi 20 avril. Le ministre de l'Europe et des affaires étrangères souhaite qu'un plan local de soutien médical, sanitaire, éducatif et social, lié à la crise du Covid-19 soit mis en place avec entre autres des solutions de télémédecine, des accès à certains médicaments, des évacuations sanitaires si besoin et un plan d’urgence pour l’ensemble du réseau d'enseignement français à l'étranger. 

A l’heure actuelle, les détails sur les modalités de ce plan n'ont pas encore été annoncées. 

Le site Internet de l'Ambassade de France en Thaïlande

La liste des consuls honoraires et les moyens pour les contacter

Et aussi sur le site de l'ambassade de France:

Voir aussi les communiqués quotidiens du Département thaïlandais de Contrôle des Maladies sur le COVID-19 

catherine_vanesse-LPJ-Bangkok

Catherine Vanesse

Installée en Thaïlande depuis 2013 après avoir travaillé pendant 8 ans pour RTL Belgique, Catherine a collaboré avec des médias francophones locaux avant de devenir co-rédactrice en chef pour Lepetitjournal.com Bangkok (et correspondante RTL Belgium)
0 Commentaire (s)Réagir