COUP D'ÉTAT ! - Les militaires prennent le pouvoir à Bangkok

Par Pierre QUEFFELEC | Publié le 20/09/2006 à 00:00 | Mis à jour le 15/12/2018 à 14:34
Photo : (photo AFP)
coup-d'etat-bangkok

Hier soir, l'armée thaïlandaise annonçait avoir renverséle Premier ministre thaïlandais Thaksin Shinawatra et s'être emparédu pouvoir "afin de rétablir l'ordre". A la tête des putschistes, le général Sonthi a rencontréle roi hier, instauréla loi martiale, abrogéla constitution et dissous le gouvernement, promettant toutefois de rendre le pouvoir dès que possible au peuple thaï. Le coup d'état s'est déroulédans le calme àBangkok. Les militaires ont décrétéjour fériéaujourd'hui en Thaïlande

Profitant du voyage du Premier ministre Thaksin Shinawatra àNew York pour l'Assemblée des Nations Unies, le commandant en chef de l'armée thaïlandaise, le général Sonthi Booyaratglin, a pris hier les rênes du pouvoir àBangkok. Le groupe de putschistes qu'il dirige, et qui se fait appeler "Conseil pour la réforme politique", a abrogéla constitution, instauréla loi martiale, dissous le gouvernement et mis en place un organisme chargéde mener des réformes politiques. Tout en annonçant sa prise de pouvoir, le groupe a préciséque cette situation était temporaire et que le gouvernement serait rendu au peuple thaï des que possible.

Les putschistes accusent le premier ministre Thaksin Shinawatra d'avoir divisé, le peuple thaïlandais comme jamais dans l'histoire, d'avoir favoriséla corruption et empêchéles organismes indépendants de faire respecter l'esprit de la constitution de 1997.

La loi martiale instaurée
Les rumeurs de coup d'état couraient depuis la matinée alors que des mouvements de troupes inhabituels vers la capitale avaient étéobservés. En fin d'après-midi, une douzaine de chars encerclaient le siège du gouvernement thaïlandais, dans le centre de la capitale. Peu après, vers 17h (GMT) le Premier ministre thaïlandais Thaksin Shinawatra tentait de s'opposer au coup d'état en décrétant l'état d'urgence et en limogeant le général Sonthi. Mais son allocution, émise par téléphone depuis New York, ne sera retransmise que sur la chaine 9, les putshistes ayant pris le contrôle des autres canaux télévisés ainsi que des radios.

Finalement, en début soirée, le porte-parole des putschistes, un général en retraite, est apparu àla télévision pour annoncer que l'armée et la police contrôlaient la capitale et les provinces voisines et que la loi martiale était déclarée.

Rencontre de Sonthi avec le roi
En fin de soirée, vers onze heures, le Général Sonthi et les chefs des forces armées ont rencontréle roi Bhumibol Adulyadej avant de rentrer au siège du gouvernement à1h30.
L'Union européenne, dont la présidence est assurée par la Finlande, a aussitôt fait part de sa vive préoccupation et appeléau retour àl'ordre démocratique. "Il est fortement regrettable que les institutions démocratiques semblent avoir étémises sous le contrôle des forces armées", a préciséle Premier ministre finlandais Matti Vanhanen, actuel président de l'UE. A Washington, le porte-parole du Conseil national de sécuritéde la Maison Blanche a appelé"le peuple thaïlandais àrésoudre ses désaccords politiques de façon pacifique et en accord avec les principes de la démocratie et du droit". Et enfin le secrétaire général des Nations unies Kofi Annan a dit souhaiter un retour "àun système démocratique dès que possible", tout en se disant confiant de la capacitédes Thaïlandais ày parvenir.


Bangkok dans le calme
Bangkok est restée calme hier soir, et dans certains quartiers, la vie semblait continuer normalement. Vers minuit, autour de l'avenue Phitanulok, oùse trouve le siège du gouvernement, on pouvait voir des engins blindés postés au milieu des rues qui laissaient passer véhicules, attirant des habitants du quartier et autres curieux venus tout spécialement pour se faire prendre en photos.

L'aéroport international fonctionnait normalement. En revanche, aujourd'hui la bourse thaïlandaise, les services publics et les banques seront fermés, ainsi que les écoles. La France appelle ses ressortissants présents àBangkok àéviter de sortir de chez eux.

Pierre Quéffelec 20 septembre 2006

Lire aussi

Sur BBC News ? Surreal scenes on streets of Bangkok + plusieurs très bons articles et photos
http://news.bbc.co.uk/2/hi/asia-pacific/5361988.stm
Dossier Thaïlande et vidéos sur CNN.com
http://www.cnn.com/2006/WORLD/asiapcf/09/19/thailand.coup.rumor/index.html
Dans Le Monde.fr ? Des militaires affirment avoir renverséle gouvernement
http://www.lemonde.fr/web/article/0,1-0@2-3216,36-814705@51-804284,0.html
Recommandation de l'ambassade de France en Thaïlande
http://www.ambafrance-th.org/article.php3?id_article=605
Le site du Bangkok Post ? www.bangkokpost.com
Le site du Nation ? www.nationmultimedia.com

Pierre Queffelec-square

Pierre QUEFFELEC

Pierre Queffélec a fait ses premières armes dans le journalisme à la Nouvelle République des Pyrénées en 1996. Arrivé en Thaïlande en 2004, il a rejoint lepetitjournal.com l’année suivante avant de prendre la direction du bureau de Bangkok en janvier 2006
0 Commentaire (s) Réagir
À lire sur votre édition locale
À lire sur votre édition internationale