Mercredi 19 juin 2019
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

DELISHOP – Les produits français livrés chez vous en Thaïlande!

Par Lepetitjournal Bangkok | Publié le 31/03/2016 à 22:00 | Mis à jour le 08/02/2018 à 14:02

Apparue il y a quelques mois dans le paysage du commerce en ligne thaïlandais, l’entreprise de direction française Delishop propose des centaines de produits d’importation, notamment français, à des prix intéressants et qui sont livrés pour l’heure sur Bangkok et sa banlieue. Alors que Casino vient de céder BigC, la croissance de la jeune entreprise s’annonce prometteuse et son créateur, Pascal Martin, envisage de nouveaux développements

Aussi savoureuse que soit la cuisine thaïlandaise, si une chose manque souvent aux expatriés de longue ou moyenne durée, ce sont bien les saveurs du terroir.

Ancien manager logistique pour le groupe Carrefour en Asie Pacifique, Pascal Martin l'a bien compris. C'est pourquoi ce spécialiste de l'import et du e-commerce a créé en mai 2015 Delishop, un supermarché en ligne sur lequel expatriés et locaux peuvent retrouver leurs produits d’importation préférés et se les faire livrer chez eux en quelques heures.

"En quelques clics, les consommateurs commandent des produits différenciés de qualité, à prix compétitifs, et se les font livrer à domicile", résume-t-il pour définir son entreprise qui propose aujourd’hui quelque 1.500 références sur les rayons virtuels de son site Internet.

Delishop livre pour l’instant les foyers de Bangkok et Nonthaburi, mais Pascal Martin projette d'étendre dans un futur proche la livraison à domicile à l'intégralité du territoire thaïlandais. "Bientôt, nous allons élargir la livraison à domicile en 24H (48h max selon les destinations, ndlr) à toute la Thaïlande avec un prestataire à qui on remettra les colis avant 18h et qui livrera [au plus tard] le lendemain après-midi", dit-il.

Parallèlement, le succès rencontré par ses articles a emmener à développer un système de "point relais" pour la livraison c'est-à-dire des magasins qui revendraient certains de ses produits tout en servant de points relais aux clients ayant commandé sur le site Internet. Il en existe déjà deux, l’un à Hua Hin et l’autre Pattaya.

"On fait tout pour que les clients soient livrés dans les temps. D'ailleurs, nous avons un taux de livraison de 99,9% c'est-à-dire qu'on livre quasiment tout à l'heure", revendique fièrement Pascal.

Une opportunité à saisir

Expert en logistique de formation, Pascal Martin avait été recruté en 1996 par le groupe Carrefour en Asie. Il y a travaillé jusqu’en 2005 et y a découvert l'univers de la grande distribution.

Lassé de travailler pour des multinationales dont il ne partageait pas toujours les principes de fonctionnement, et encouragé par le vide laissé par le retrait de Carrefour en Thaïlande en 2011, il a décidé de créer sa propre affaire.

"Il fallait combler le vide des produits Carrefour et, entre mon expertise en logistique, mon attrait pour la grande distribution, ma volonté d'entreprendre, ma connaissance de l'import-export et ma passion pour les nouvelles technologies... Delishop c'était presque une évidence", se souvient-il.

Et voilà que, quelques mois après avoir lancé Delishop, Big C est racheté par le groupe thaïlandais TCC. Une vraie aubaine pour Delishop, selon Pascal Martin: "Etant Thaïlandais, le nouvel acheteur va exceller dans l'achat de produits locaux mais pas dans l'import de produits internationaux car pour acheter du petit salé aux lentilles ou des gésiers, il faut être Français. Il faut avoir cette culture", soutient-il.

"Je pense que les produits Casino vont progressivement disparaitre des rayons et, tous ces produits, nous, on les a. On est la solution de remplacement immédiate", s’enthousiasme-t-il.

Pour autant, même si les vents semblent favorables, Delishop entend bien continuer à affuter ses atouts. Et pour cela, Pascal Martin veut miser sur la qualité de ses produits.

"Nous voulons être irréprochables au niveau de la qualité de nos produits. Pour les fruits et légumes, par exemple, nous allons les choisir nous-mêmes, sur place, pour toujours offrir à nos clients les plus beaux articles et à prix abordables, en moyenne 30% moins chers que nos concurrents".

Diversifier l'offre et livrer sur tout le territoire

A l'origine, le site Delishop ne proposait que les produits du distributeur français Intermarché. Mais à la demande des clients, l'entreprise n’a pas tardé à ouvrir son offre aux spécialités du monde entier: "On a démarré avec une gamme modeste de 500 produits. Aujourd'hui, on compte environ 1.500 références mais notre objectif, à terme, serait d'en proposer 3.000".

Pour y parvenir, Delishop compte sur la production locale : "On va essayer de développer notre propre marque de distributeur en partenariat avec des producteurs locaux. C'est déjà le cas pour le riz et les yaourts et on l'envisage pour la charcuterie".  

"A l'origine, on imaginait quelque chose d'uniquement online mais, depuis, certains distributeurs nous ont sollicités pour vendre nos produits, nous allons donc essayer de développer cet aspect", explique-t-il.

A quelques semaines du premier anniversaire de Delishop, Pascal regarde le chemin parcouru depuis qu'il s'est lancé dans cette aventure : "On a fait le plus dur avec l'obtention des licences produits et l'élargissement des gammes de produits, du frais au surgelé et même à l'ultra frais".  Des efforts récompensés puisqu'en 2015, il a reçu le prix de l'entrepreneur de l'année à Bangkok.

Voir aussi le site Internet Delishop http://delishop.co.th/home/
Voir la page Facebook Delishop
Margot CARIOU () vendredi 1er avril 2016
{loadposition 728-2_bangkok-article}

0 Commentaire (s)Réagir

Expat Mag

TOURISME

La grotte de Tham Luang devenue un haut lieu de pèlerinage touristique

Sumalee dépose des fleurs blanches et s'incline devant la statue de Saman Kunan. Ce plongeur est décédé lors du spectaculaire sauvetage des jeunes joueurs de foot thaïlandais et de leur entraîneur, pi