Dimanche 23 septembre 2018
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

CIRCULATION – Après le bonheur, il faut "rendre la rue au peuple"

Par La rédaction de Bangkok | Publié le 10/06/2014 à 22:00 | Mis à jour le 27/08/2018 à 04:19
Photo : Pierre QUEFFELEC - La police de Bangkok entend réprimer les infractions aux règles de circulation,
Vict-Monmt-Pierre-QUEFFELEC-740

La police a annoncé lundi qu'elle lançait une campagne de répression contre les infractions aux règles de circulation, comme le stationnement illégal ou encore l'empiètement sur les trottoirs par les commerçants.

L'opération "rendre la rue au peuple" lancée lundi par la police a pour objectif de déboucher certaines artères très empruntées de la capitale thaïlandaise. Il s'agit notamment de lutter contre le stationnement illégal des véhicules, y compris les deux-roues et les commerces qui envahissent les trottoirs congestionnant la circulation piétonnière.

Les personnes qui garent leur véhicule sur un emplacement illégal ou sur un trottoir encourent une amende de 500 bahts. Celles dont le véhicule a été remorqué doivent payer une amende supplémentaire de 500 bahts pour les moins de 4 tonnes, 700 pour les véhicules de 4 à 6 tonnes, et 1.000 bahts pour les plus de 10 tonnes.

Les commerces qui occupent illégalement le trottoir devant leur enseigne risquent quant à eux une amende de 500 bahts.

Cette campagne vise également des infractions telles que la vitesse excessive, l'alcool au volant, les comportements aggravant les situations d'embouteillage, la conduite à contre-sens et autres imprudences dangereuses.

Le nom de cette campagne de répression des infractions aux règles de circulation rappelle étrangement celui de la campagne de réconciliation intitulée "Rendre le bonheur aux Thaïlandais" lancée par le général Prayuth Chanocha, au pouvoir depuis le coup d'Etat du 22 mai, pour ramener la paix et l'ordre dans le pays.

A.S. mardi 10 juin 2014

Nous vous recommandons

0 Commentaire (s)Réagir