TEST: 2238

Chompoo ou la passion thaïe de la boxe française

Par La rédaction de Bangkok | Publié le 11/10/2007 à 02:00 | Mis à jour le 15/11/2018 à 04:11
Photo : Pierre QUEFFELEC - Chompoo fait une démonstration de boxe à l'Alliance française de Bangkok
Chompoo-demo-savate-boxe-francaise-740

Pratiquer la boxe pour les Thaïlandais n'est pas très original. Mais pratiquer la boxe française est déjà beaucoup plus rare. Chompoo a relevé le défi il y a quelques mois seulement et ses efforts lui ont déjà permis de se placer dans les premières boxeuses mondiales

Lire aussi notre encadré : "Pratiquer la savate à Bangkok avec un champion et en français !

Les baskets crissent sur le "puzzle", l'air saturé laisse deviner plusieurs heures d'entraînement. Assise sur un coin de matelas, Chanita Taphussadin, ou Chompoo (Rose en Thaï), reprend des forces. La jeune femme de 24 ans en est à sa troisième heure d'entraînement et il lui en reste encore deux.

Sacrée en juin troisième mondiale en savate (boxe française), l'étudiante en sciences politiques de Ramkhamhaeng a débuté ce sport il y a cinq mois seulement. Une performance qui lui vaut d'avoir été invitée ce week-end à Marseille, à l'occasion du gala annuel de boxe française organisé par la région PACA. Elle aura alors l'occasion d'affronter Anissa Meksen, grand espoir de la savate qui n'est autre que l'actuelle championne de France technique 2007.

De la boxe thaïe à la savate

La boxe, Chompoo l'a abordée par la technique thaïe il y a un peu plus de trois ans. "Ce n'est pas un sport réservé aux hommes, aime-t-elle à préciser. On est tous égaux sur le ring et je trouve même que les femmes sont meilleures que les hommes dans ce sport". C'est d'ailleurs lors d'un match de boxe thaïe qu'elle est repérée par Dominique Fontanarosa, son actuel coach, lui-même Champion d'Europe de savate, et Champion du monde de Kick boxing (voir notre encadré). Il lui conseille aussitôt de le rejoindre pour se lancer dans la boxe française au Bangkok Fight Club.

Après une période de transition, où elle cumule entraînements de boxe thaïe et de savate, Chompoo décide de se consacrer plus exclusivement aux techniques françaises. "Entre savate et boxe thaïe, c'est la rapidité des coups qui fait la différence, explique la jeune femme. Les coups en boxe française s'enchaînent très vite". La crainte du nez cassé ? "Je pensais au début que la savate était plus dangereuse que le jeu thaïlandais, explique la boxeuse, mais j'avais tort. Je n'ai pas peur, je suis ici pour me faire plaisir !" Quand on lui demande si la savate ne lui permet pas aussi de se protéger au quotidien, Chompoo doute. "La rue, ce n'est pas un ring, compare la jeune femme. Je ne pense pas pouvoir faire à l'extérieur ce que je fais ici? Si ce n'est partir en courant très vite !" Une réaction qui fait sourire son entraîneur. "Elle ne s'en rend pas compte, explique Dominique, mais elle se servirait forcément de ses poings si elle était en danger". L'auto-défense semble en tout cas séduire de plus en plus de femmes à en juger par la hausse du nombre d'adhérentes dans les salles de boxe. "Elles représentent un peu plus du tiers des inscrits", estime l'entraîneur. Chompoo, elle, veut obtenir les diplômes nécessaires pour enseigner à son tour la savate. La boxeuse thaïlandaise espère ainsi transmettre sa passion du ring français "à tous ceux qui veulent passer un moment sanook !"

Caroline TRONCHE. (www.lepetitjournal.com - Bangkok) jeudi 11 octobre 2007

Pour en savoir plus sur le match de Chompoo à Marseille, salle Vallier, samedi 13 octobre à 20h http://www.ligue-paca-savate.com/evenements.htm
Pour profiter des tarifs clubs en pré vente, contactez Frédéric Baret au 06 20 56 07 14 ou par mail : fbaret@aol.com ou www.ticketnet.fr , cliquez sur "sport"puis sur "boxe"et enfin "gants de bronze"

Le champion de boxe Dominique Fontanarosa a rapidement transmis sa passion et son expérience de la boxe française à Chompoo (Photo Caroline Tronche)

Pratiquer la savate à Bangkok avec un champion et en français !


Chompoo a du mérite dans son jeu de savate mais elle bénéficie aussi de certains atouts, comme avoir le privilège de s'entraîner avec un vrai champion. Derrière une attitude chaleureuse empreinte à la fois de modestie et de passion, Dominique Fontanarosa dissimule un palmarès impressionnant assis sur plus de 25 ans de pratique de la boxe. Plusieurs fois champion de France de Savate entre 1982 et 1993, il est sacré Champion d'Europe en 1993. Il passe ensuite au Kick Boxing pour décrocher en peu de temps le titre de Champion de France, en 1996, qu'il conservera jusqu'en 1998, l'année de tous les sacres, où il cumulera le titre de Champion de France, Champion d'Europe et Champion du Monde. Pour ceux qui veulent se mettre à la savate, que ce soit pour l'amour du sport, pour se tenir en forme, ou pour une vraie préparation, Dominique Fontanarosa enseigne la savate boxe française au Bangkok Fight Club à 5 minutes de la station de métro sous-terrain de Petchburi. Les cours ont lieu le mardi et le jeudi de 20h à 22h et le samedi de 17h à 19h. Plus d'infos sur http://www.bangkokfightclub.com/. A partir de la semaine prochaine, le champion proposera également des cours de savate en français à l'Alliance Française, du 20 octobre au 22 décembre (le samedi de 10h30 à 12h00) et de savate forme, du 18 octobre au 19 décembre (le mardi et le jeudi de 9h00 à 10h30).
Alliance Française : 29 South Sathorn Rd Bangkok 10120. Tel 02 670 42 00. Fax 02 670 42 70. Courriel : bangkok@alliance-francaise.or.th

0 Commentaire (s) Réagir
À lire sur votre édition locale