AFFAIRE DREMEAU – La remise en liberté du coupable présumé révoquée

Par Lepetitjournal Bangkok | Publié le 16/09/2011 à 00:00 | Mis à jour le 08/01/2018 à 11:00

La justice thaïlandaise a révoqué la remise en liberté du coupable présumé du meurtre du Français Eric Dremeau, nous a affirmé hier après-midi le Lieutenant-Colonel de police Songpon, en charge de l'affaire. L'épouse de la victime avait organisé une conférence de presse la semaine passée au tribunal provincial de Nonthaburi dans le nord de Bangkok, pour demander l'annulation de la décision d'un magistrat de libérer sous caution Jim Birksulan, un Belgo-Thaïlandais de 23 ans, qui avait avoué quelques jours plus tôt avoir tué son mari. Suite à cet appel et à la tentative de sortie du territoire du meurtrier présumé, la police thaïlandaise avait fait une demande de révocation de sa remise en liberté. Selon le Lieutenant-Colonel Songpon, Jim Birksulan, qui reste introuvable, ne se serait pas présenté hier au tribunal de Nonthaburi alors qu'il devait répondre à une convocation de la justice thaïlandaise. Cette dernière devrait émettre un mandat d'arrêt contre le suspect, document que la police affirmait ne pas avoir encore reçu hier après-midi. Eric Dremeau, cadre expatrié en Thaïlande pour Eurocopter depuis 2009, a été abattu de trois balles dans la tête le soir du 31 août lors d'une vente de moto qui a mal tournée.
S.N. et Y.F. (http://www.lepetitjournal.com/bangkok.html) vendredi 16 septembre 2011

Lire aussi :
Notre article du 13 septembre 2011 – Recours contre la libération du suspect introuvable
Notre article du 9 septembre 2011 – Le meurtrier du Français tué à Nonthaburi remis en liberté
Notre article du 6 septembre 2011 – La police boucle l'enquête sur le meurtre d'Eric Dremeau
Notre article du 5 septembre 2011 – Un Français assassiné à Nonthaburi
{loadposition 728-2_bangkok-article}

0 Commentaire (s) Réagir
À lire sur votre édition locale
À lire sur votre édition internationale