TEST: 2238

TRANSPORTS - AirAsia et Jetstar s’allient pour dominer le ciel asiatique

Par Lepetitjournal Bangkok | Publié le 08/01/2010 à 01:00 | Mis à jour le 17/12/2018 à 14:01
Photo : (Photo Jean Louis-Duzert)
airasia jetstar

Les deux compagnies low-cost AirAsia et Jetstar ont révélé mercredi un plan de partenariat destiné à réduire leurs coûts et leurs tarifs. Cette initiative, qui comprend également l'ouverture de nouvelles lignes et le renforcement de leur flotte, devrait leur permettre de dominer la région Asie-Pacifique sur le long terme

La compagnie malaysienne à bas-coût AirAsia et son homologue australien Jetstar ont annoncé mercredi un plan de partenariat pour réduire les coûts et les prix des billets en mettant en commun certaines ressources, initiant la première étape d'une alliance qui pourrait bien modifier le visage du marché asiatique. Cet arrangement est une première mondiale entre deux compagnies low-cost, et devrait leur permettre de faire de très importantes économies. "Nous avons estimé à plusieurs centaines de millions de dollars les économies que nous pouvons faire sur les réductions des coûts, et nous pensons que c'est une opportunité très intéressante pour lancer ce partenariat", a déclaré mardi le chef exécutif de Jetstar, Bruce Buchanan.
Filiale du transporteur australien Qantas, Jetstar va dans un premier temps partager avec AirAsia les parts, les terrains et les services passagers au sol. Les deux compagnies vont ensuite étudier l'acquisition en commun de nouveaux avions, et coopérer sur l'achat d'ingénierie et de fournitures, tout en assurant le transport de leurs passagers bloqués par des pannes et autres perturbations. "Jetstar et AirAsia offrent un accès sans égal dans la région Asie-Pacifique, avec des routes plus nombreuses et des tarifs inférieurs à leurs principaux rivaux, et cette nouvelle alliance va leur permettre de maximiser ce phénomène", a expliqué Alan Joyce, directeur de Qantas. Une déclaration que semblent confirmer certains analystes, "la mise en équipe des deux leaders asiatiques des compagnies à bas-coûts laisse présager qu'ils se dirigent vers la domination de la région sur le long terme", analyse Derek Sudubin, chef d'exploitation au Centre pour l'aviation en Asie-Pacifique.

Toucher les voyageurs européens
Alors que Jet Star se positionne comme le leader mondial des long-courriers à bas coût, AirAsia ne cesse de renforcer sa position dominante sur la région pour monopoliser le marché asiatique. La filiale thaïlandaise du transporteur malaysien a notamment lancé en novembre dernier son second hub international à Phuket, avec l'ouverture de cinq nouvelles lignes vers le Vietnam, la Chine ou encore les Philippines. La compagnie a par ailleurs annoncé vouloir étendre cette année ses opérations en Europe, avec l'ouverture d'une ligne reliant Kuala Lumpur à Paris. "Cette percée permettra d'améliorer grandement notre portée sur le continent et de renforcer encore plus la position de Kuala Lumpur comme plaque tournante de l'aviation en Asie, et comme porte d'entrée dans la région Asean", précise la compagnie sur son site Internet. Actuellement, AirAsia propose sept vols hebdomadaires vers Londres, avec des billets à un prix défiant toute concurrence à près de 400 euros aller/retour. Cette évolution du marché devrait, au final, être bénéfique aux voyageurs. "La région Asie-Pacifique est l'un des marchés à la plus forte croissance dans le secteur de l'aviation, de sorte que tous les moyens pour réduire encore les coûts et offrir des tarifs plus compétitifs profiteront à la fois aux actionnaires et aux clients", précise Ben Potter, analyste à IG Market. AirAsia possède actuellement une flotte de 80 appareils reliant plus de 60 destinations.
Q.W. (http://www.lepetitjournal.com/bangkok.html avec AFP) vendredi 8 janvier 2010

Lire aussi notre article du 25 juin 2009, AirAsia multiplie les promotions et supprime les frais d'administration
Lire aussi notre article du 12 octobre 2009, Le patron d'AirAsia critique la taxe d'aéroport de Suvarnabhumi
Lire aussi notre article du 9 novembre 2009, Thai AirAsia mise sur Phuket comme hub international
 

0 Commentaire (s) Réagir
À lire sur votre édition locale