Une héroïne française vous accueille dans son petit paradis thaïlandais

Par Catherine Vanesse | Publié le 28/07/2022 à 00:00 | Mis à jour le 02/08/2022 à 06:31
Photo : courtoisie - Après 8 années à Khanom à gérer son hôtel, le Bamboo Resort, Nadine Gires ne se lasse toujours pas de la beauté de son lieu de résidence
Nadine-Gires-Thailande-Bambou

Khanom, ses plages paradisiaques, son arrière-pays luxuriant, ses habitants adorables et… son héroïne française. Connue pour avoir fait tomber le "Serpent", Nadine Gires y tient en effet un joli hôtel

Un séjour dans la charmante station balnéaire de Khanom, dans la province thaïlandaise de Nakhon Si Thammarat, est une expérience incomparable.

Comme nous le disions récemment dans un article sur Khanom, ses longues plages de sable fin, son arrière-pays vallonné et verdoyant, ses cascades, les dauphins roses, font de l'endroit une alternative de choix aux îles survendues du sud de la Thaïlande.

Mais un séjour à Khanom, c’est aussi la possibilité de rencontrer une dame au grand courage qui a participé de façon héroïque à une histoire macabre récemment portée à l’écran par la plateforme Netflix à travers la série à succès "The Serpent".

Vue d'une plage de Khanom dans la province thailandaise de Nakhon Si Thammarat
Avec ses longues plages peu fréquentée, le visiteur a vite l’impression de se retrouver seul au monde à Khanom. Photo Catherine VANESSE

Au milieu des années 70, Nadine Gires, alors âgée de 22 ans, a en effet joué un rôle central dans l’arrestation du tueur en série français, Charles Sobhraj, en aidant un jeune diplomate néerlandais basé à Bangkok à rassembler des preuves pour monter un dossier contre l'empoisonneur de touristes qui a été pour cela surnommé le Serpent.

Entre le cinéma et la réalité

Peu de temps après la diffusion de la série sur Netflix en 2021, Nadine Gires s’était confiée à Lepetitjournal.com sur sa participation et ses impressions.

La série a été une bonne publicité”, confie-t-elle aujourd'hui. “Après la diffusion et l’article de Lepetitjournal.com en 2021, j’ai reçu des centaines de messages de personnes qui souhaitaient séjourner dans mon resort. Malheureusement le Covid-19 a bousculé beaucoup de projets de vacances. J’ai aussi des Thaïlandais qui viennent me voir en me disant qu’ils sont fans de moi, alors c’est parti pour une séance de selfies”, raconte avec humour cette amoureuse de la Thaïlande. 

Avenante et loquace, Nadine avoue ne pas avoir de difficulté à raconter son histoire, sa rencontre avec le tueur, sa naïveté de ne pas avoir réalisé tout de suite que quelque chose de louche se passait, mais aussi l’angoisse de vivre à proximité de Charles Sobraj et la peur qu’elle a ressenti alors qu’elle devait récolter des preuves pour aider à l’arrestation de l’assassin. 

Scene de la serie Le Serpent sur Netflix
Dans la série The Serpent, produite par Netflix, Charles Sobhraj est joué par Tahar Rahim et Nadine Gires par Mathilde Warnier - Photo Netflix

En fait, parler de cette période avec les clients me permet aussi de rétablir certaines erreurs de la série. Je trouve qu’ils ont un peu exagéré mon rôle, je ne suis pas une héroïne, je n’ai fait que ce qui me semblait juste”, ajoute-t-elle avec modestie. 

Peu après l’arrestation de Charles Sobraj, Nadine et son mari sont rentrés en France avant de partir à l’île de la Réunion. Mais ils ont fini par revenir s’installer à Phuket en 1991. Gérante d’un hôtel-restaurant à Patong, Nadine y est restée près de 25 ans avant de venir à Khanom pour ouvrir le Bamboo Resort, un charmant petit hôtel d'une quinzaine de bungalows modernes situé sur la plage.

Coups d'Etat, crise économique, tsunami, Covid-19

Je suis venue à Khanom en vacances en 2010, j’avais l’impression de retrouver la même ambiance qu’à Phuket dans les années 1970”, se souvient-elle. 

Installée depuis 8 ans, Nadine connaît la région comme sa poche ou presque et n’hésite pas à partager ses conseils, des itinéraires ou encore à arranger la location d’un scooter ou la réservation d’un taxi pour que ses clients profitent au mieux des atouts de cette station balnéaire trop peu connue. 

Vue de la piscine du Bamboo Resort
Situés sur la plage de Khanom, le Bamboo Resort est un charmant petit hôtel d'une quinzaine de bungalows modernes avec une piscine commune. Photo courtoisie

À Khanom, il y a plein de choses à voir et à faire, les paysages sont magnifiques et les gens sont particulièrement adorables”, dit-elle. 

Mais la Française, qui réside en Thaïlande depuis 30 ans et parle thaïlandais, a aussi traversé des nombreux autres événements tels que les coups d’État, la crise économique de 1997, le tsunami et maintenant le Covid-19.

Au niveau de mon activité, le Covid-19 est la pire crise que j’ai connu, mais là j’ai bon espoir que ça repartira d’ici quelques mois, je commence à avoir de plus en plus de réservations. Khanom se développe aussi, on voit de nouveaux resorts qui se construisent, il y a du potentiel, c’est une région à découvrir, je ne m’en lasse pas, même si là j’aspire à prendre ma retraite”, conclut Nadine, aujourd'hui âgée d'une soixantaine d'années. 

catherine_vanesse-LPJ-Bangkok

Catherine Vanesse

Après avoir travaillé pendant 8 ans pour RTL Belgique, Catherine s’est expatriée en Thaïlande de 2013 à 2022, collaborant avec des médias locaux ainsi que Lepetitjournal.com pour qui elle a notamment co-dirigé la rédaction de Chiang Mai de 2020 à 2022
0 Commentaire (s) Réagir
À lire sur votre édition locale