Samedi 20 octobre 2018
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Top 10 des trucs étranges que font les néo-zélandais

Par Clémentine Kerfriden | Publié le 08/10/2018 à 05:59 | Mis à jour le 15/10/2018 à 00:59
Photo : Dani Vivanco on Unsplash
Nouvelle Zélande insolites

Si vous avez commencé à trainer avec des kiwis, il y a beaucoup de chances pour que vous ayez pu être témoin de ces comportements qui n’appartiennent qu’à eux. Petit tour de ces manies plus ou moins répandues.
 

Se balader pieds-nus dans la rue
Cette manie doit être celle qui nous a le plus déroutés. Bien qu’on puisse assister à ce genre de comportement à Auckland, c’est plus dans les petites villes qu’il est commun de croiser des gens pieds nus dans la rue, au supermarché, à l’école, dans les parcs, dans le bus, bref, partout ! On n’est pas dans le pays des Hobbits pour rien j’imagine.


Appeler les patates douces “Kumara”
En effet vous remarquerez vite que quelques mots en anglais ont été remplacés par leur équivalent maōri. JAMAIS en Nouvelle-Zélande vous n’entendrez le mot « sweet potato », l’expression « kumara » apportant avec elle confusion au resto et au supermarché pour nous ignorants étrangers.

Les expressions kiwis qu’on ne comprendra jamais tout à fait
Vous êtes arrivé en Nouvelle-Zélande pensant que la langue anglaise n’avait pas de secrets pour vous (merci Netflix) et que vous réussiriez à vous intégrer facilement dans le premier groupe de kiwis venu ? Faux ! Ici, des mots étranges viendront altérer votre compréhension des altercations les plus basiques. Heureusement, nous sommes là pour vous éclairer : « Sweet as », en fait ça veut dire cool. « Heaps » ça veut dire beaucoup. « Yeah, nah » ça veut dire bof. “Taking the piss” c’est se moquer de quelqu’un. Dans le même genre, « piece of piss » peut se traduire par « c’était bien trop facile ». Quelle belle langue.

Appeler les supérettes ‘Dairies’
Profitons de ce top pour enrichir votre culture kiwi. Les “Corner Dairies” ont fait partie de la vie des néo-zélandais pendant des siècles. Avant on ne venait pas juste chercher son lait dans ces boutiques, mais aussi du pain et son courrier. Même si aujourd’hui on vient plus acheter des bières en dernière minute que du lait dans ces dites « dairies », ces supérettes ont gardé le nom d’un lieu reflétant l’esprit d’antan.

L’omniprésente gentillesse et politesse
Bon ça, on ne va pas s’en plaindre. En France, c’est beaucoup moins commun de voir sur le bord de la route des « honesty box », des petites boites remplies de fruits, de jouets ou de livres par exemple. Il suffit de déposer quelques pièces pour se servir. Ici c’est normal et attendu de remercier et dire au revoir au chauffeur en descendant du bus, de faire la discute aux caissiers ou aux serveurs. Rien qu’en tant que touristes vous vous êtes peut-être rendu compte de la gentillesse qui parait parfois louche de quelques kiwis !

C’est eux qui conduisent du mauvais côté de la route
Ce n’est pas un secret, mais les néo-zélandais conduisent à gauche. Les premières heures de conduites restent souvent hasardeuses pour la plupart des Européens. Pour tous les novices qui se sont fait klaxonner un grand nombre de fois sans même savoir pourquoi, petit indice, la voie lente est à gauche. Et quelle idée de mettre le levier de clignotant seulement à droite ?! Ce n’est pas toi que je voulais essuie-glace ! Non, ça ne sent pas du tout le vécu.

Systématiquement amener un plat à un diner
Que vous soyez invité à un barbecue, un apéro dinatoire, un brunch ou un grand diner, en Nouvelle-Zélande, l’union fait la force. En effet il est traditionnellement attendu d'apporter quelque chose à partager, que ce soit de la choucroute ou des bières, peu importe. Le plus important, c’est de participer !

Leur passion dévorante pour le Fish & Chips
Les plats à emporter tels que les burgers, les sushis et les pizzas sont très populaires parmi les Néo-zélandais (suffit de compter le nombre de fast-foods à Auckland !), mais rien ne battra jamais cet irremplaçable poisson frit. Le Fish and Chips, plat le plus typique que vous puissiez trouver dans ce pays, reste un des plats favoris des kiwis, et n’importe quel néo-zélandais qui se respecte pourra vous indiquer quel est le meilleur « resto » de son quartier.

Le flat white deviendra votre type de café préféré
Si vous résidez autour d’Auckland et de Wellington, vous saurez certainement que les Néo-Zélandais prennent leur flate white au sérieux. C’est doux, c’est crémeux et avant que vous ne le sachiez, ce café que les kiwis se sont appropriés deviendra votre boisson par défaut, chaque fois que vous aurez besoin d’un rapide apport en caféine.

Vivre en plein air
Vous aurez très vite compris que les Néo-zélandais sont plutôt actifs, et passent la plupart de leur temps libre à l’air libre, arpentant chaque centimètre de leurs plus beaux paysages. Et on ne leur gâchera pas le plaisir ! Qu'il s'agisse de parcs nationaux, de plages de surf, de forêts, de pistes cyclables ou de terrains de randonnée, la multitude d’opportunités d'activités de plein air, ce pays nous invite littéralement à se sortir de notre lit chaque weekend.

Et c’est probablement l’une des meilleures habitudes que la Nouvelle-Zélande puisse offrir à tous ceux qui y vivent. Français compris ! Donc on ne leur en veut pas trop d’être un peu bizarre.

A bon entendeur !

 

Nous vous recommandons

Le Petit Journal Auckland

Clémentine Kerfriden

Bretonne de Paris Ouest, littéraire convertie à la business school, passionnée des créatures à duvets, à poils ou à écailles, Clémentine a rôdé sa plume aussi bien en dissertant qu'en créant des memes.
1 Commentaire (s)Réagir
Commentaire avatar

Neko lun 15/10/2018 - 00:52

Kumara c'est tout simplement du Maori.. Beaucoup de mots maoris sont plus utilisés que leurs traductions anglaises en NZ.

Répondre
Sur le même sujet