Mercredi 11 décembre 2019
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Manuka, Koromiko et Kawa Kawa : les remèdes maison de Nouvelle-Zélande

Par Le Petit Journal Auckland | Publié le 23/06/2018 à 00:24 | Mis à jour le 08/06/2019 à 06:12
Photo : Photo by Hans Vivek on Unsplash
remedes maison en Nouvelle Zelande

Le froid arrive et le rhume avec. Pour se préparer à les affronter dans ce beau pays, Le Petit Journal Auckland vous présente trois plantes natives de Nouvelle-Zélande réputées pour avoir des vertus contre les coups de mou et les bobos.

La Nouvelle-Zélande est un pays récent. Les traditions les plus anciennes sont celles des Māori. Trouver le remède des grands-mères "néo-zélandaises" n'est pas chose aisée. Le thé vert - miel - citron est tout aussi répandu ici. Toutefois quelques plantes natives de l'Aotearoa ont beaucoup été utilisées et certaines de leur utilisation persistent encore aujourd'hui.

Le Petit Journal Auckland vous présente trois de ces plantes, leur mode d'utilisation et les vertus que les us et coutumes leur attribuent.

Le Manuka

Cette plante est une des plus connues de Nouvelle-Zélande grâce à la réputation de son miel. Mais elle a d'autres vertus ! Les Māori l'utilisaient comme remède en différentes situations. Par exemple, pour soigner les pellicules, des cendres de manuka brûlé étaient frottées sur le cuir chevelu. La vapeur des feuilles bouillies dans l'eau servaient à lutter contre le rhume. 

 

Manuka : huile, miel et the
Fleurs de manuka

 

Aujourd'hui, le manuka peut être utilisé sous trois formes :

  • Son huile est considérée comme un antiseptique naturel très utile pour réparer les tissus. Elle serait anti-inflammatoire, anti-microbien, anti-fongique, et moins irritante pour la peau que peut l'être son équivalent australien, la Tea Tree oil.
  • Le miel de Manuka peut être consommé seul, cuisiné ou dilué dans de l'eau chaude. Il est dit utile pour les acidités d'estomac,  le sommeil, la protection des dents et les maux de gorge. Vous pouvez aussi le mélanger dans vos crèmes pour traiter les brûlures et les plaies.
  • Enfin il existe le manuka tea. Les premiers colons européens ont utilisé les feuilles de cette plante comme un substitut du thé, d'où le nom commun « d'arbre à thé ». La feuille est riche en tanins et en huile essentielle. Elle serait astringente et anti-spasmodique. Ces propriétés le rendent utile pour les troubles digestifs.

 

Le Koromiko

Le Koromiko est répandu dans toute la Nouvelle-Zélande. Vous pouvez le consommer sous forme de thé et il est considéré comme bénéfique pour les reins et la vessie, ainsi que pour la diarrhée et comme boisson tonique. Lors des deux guerres mondiales, les feuilles de Koromiko étaient séchées et envoyées aux soldats néo-zélandais.

 

Koroniko : the de Nouvelle Zelande
Fleurs de Koromiko  - Photo par Steve Attwood


 

Kawa Kawa

La feuille et l'écorce étaient utilisées par les Māori pour soigner les coupures, les plaies, piqûres d'orties et les douleurs d'estomac. Les feuilles étaient mâchées pour un mal de dents. 

 

Baume de Kawa kawa
Feuilles de Kawa Kawa et leur baume

 

Aujourd'hui, on dit qu'il est utile pour :

  • Eloigner les moustiques en jetant ses feuilles sur un feu de camp.
  • Soulager des affections cutanées et des douleurs musculaires en appliquant un baume (vous pouvez en fabriquer chez vous ! La recette est juste après).
  • Pour la digestion, les ballonements et la constipation, buvez-le infusé. Le Kawa Kawa aiderait aussi à soutenir un système urinaire en bonne santé. 

Attention, le Kawa Kawa est traditionnellement utilisé pour un système digestif en bonne santé.

Recette d'un baume de Kawa Kawa 

Pour fabriquer votre produit, il faut en premier extraire l'huile de la plante pour ensuite faire le baume. Retrouvez la recette originale sur thisNZlife.

Pour l'huile :

  • une poignée de kawakawa
  • huile d'olive
  • mousseline
  • bocaux stérilisés

Récoltez le kawakawa et laissez-le flétrir toute la nuit pour réduire sa teneur en eau. Le lendemain matin, hachez finement les feuilles (jeter les tiges) et placer les dans le haut d'un bain-marie. Versez suffisamment d'huile d'olive pour couvrir le kawakawa. Chauffer doucement pendant 4 heures. Assurez-vous que la température ne dépasse pas 60 ° C ou que les constituants diminuent. Remuez l'huile toutes les demi-heures. Après 4 heures, retirer l'huile du feu et laisser refroidir. Passer à travers la mousseline, dans un grand pot stérilisé. Pressez la mousseline pour extraire le plus d'huile possible des feuilles. Jetez les feuilles.

Pour le baume :

  • 15g de cire d'abeille
  • 85 ml d'huile infusée kawakawa
  • 2ml huile essentielle de lavande
  • petit récipient avec couvercle vissé

Placez la cire d'abeille dans la partie supérieure d'un bain-marie propre et chauffer doucement jusqu'à ce qu'elle soit fondue. Ajouter l'huile infusée kawakawa et remuer vivement jusqu'à ce que les ingrédients soient bien mélangés. Laissez le mélange refroidir légèrement, mais pas assez pour commencer à devenir solide, puis ajoutez l'huile essentielle de lavande (elle est antiseptique et analgésique). Verser le mélange dans un récipient propre et laisser refroidir complètement avant de visser le couvercle. 

Et voilà votre baume est prêt ! 

 

Nous vous recommandons

Le Petit Journal Auckland

Le Petit Journal Auckland

Pour tout savoir sur l'actualité à Auckland et la vie de la communauté française et francophone expatriée en Nouvelle-Zélande : culture, emploi, sorties, bons plans... News, city-guide and up-to-date event calendar in Auckland.
0 Commentaire (s)Réagir

Expat Mag

Berlin Appercu
SOCIÉTÉ

La grève générale française vue par la presse allemande

La grève générale du 5 décembre et les contestations du projet de réforme des retraites envisagé par le gouvernement français attise la curiosité de la presse allemande. Petit tour d'horizon.